Pensez à faire des personnages masculins. On les aime aussi ! ♥
C'est bientôt la rentrée! Tenez vous prêt!

Partagez| .

The floor is lava. [Louise/Yann]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Artéfactien insoumis

Personnalité de l'avatar : Blake Steven
Messages : 47
Atlantes : 82
Age : 17

MessageSujet: The floor is lava. [Louise/Yann] Mar 18 Juil - 23:49

The floor is lava.



 Yann marche tranquillement vers la sortie du campus pour se diriger vers Atlantis. A dire vrai comme il s'était encore fait prendre au campus entrain de faire une de ses nombreuses conneries. Du coup, il devait se tenir à carreau pendant deux semaines au moins pour ne pas risquer une grosse sanction. Mais comme Yann est un petit con, il déroge la règle en allant en ville.
Et ouais. En fait quand il était dans le bureau du CE, il a fait face à Esther (qui était pour une fois dans les parages) et elle lui a juste dit de ne rien faire pendant une ou deux semaines le temps que les esprits s'apaisent. Mais elle n'a dit que  dans le campus et pas ailleurs. Que cela soit voulu ou non, Yann prend cette chance pour se tirer et faire le souque en ville. 


Bien qu'il n'ai aucune idée de ce qu'il va encore faire là-bas, il finira bien par trouver son bonheur dans une ville où on peut tout faire exploser avec juste du feu et de l'alchimie. Véridique, il a déjà essayé dans une véranda. Alors que le campus s'éloigne dans son dos. Il repense à comment il a encore réussi à se faire chopper. En fait, il n'a même pas besoin d'y penser. Il sait exactement pourquoi il s'est fait coincer. A cause de son duo Dumb et Dumber avec Louise, il traîne très souvent ensemble, s'entraînant l'un et l'autre dans les idées de plus en plus stupide. Mais si ce n'était que ça, ce ne serait pas un problème me direz-vous.
Mais ma petite dame, c'est plus compliqué. C'est à dire que Louise est une experte dans tout ce qui concerne le campus. Elle connaît les moindres recoin de ce dernier. PAR CONSEQUENT, à chaque fois qu'une ronde n'est pas loin après avoir fait nos trucs, elle se volatilise comme si elle n'avait jamais existé et lui, comme un con, il se fait piéger sur la scène du crime. 


Peut-être qu'elle prend son pied à disparaître sans moi puis me voir me faire chopper mais du coup, par respect (ce qu'elle n'a pas pour moi d'ailleurs) pour ce duo, je ne dis jamais rien. Eh ouais, le silence est d'or et si on lui négocie un passe gratuit pour ne plus avoir de sanction à chacune de ses conneries pour balancer son potentiel complice, il dirait non.
Il est gentil le Yannou. Ce ne se voit rien qu'à son visage, il s'amuse trop avec elle pour tout gâcher contre une stupide immunité. 


Alors qu'il pense à son humanisme ultime, Yann arrive à Atlantis. Il n'a pas l'habitude de venir ici pour faire ses trucs, il y a beaucoup trop de gens et son but ce n'est clairement pas de blesser des autres humains. Ce qui l'éclate c'est de défier la la connerie elle-même. Et la loi aussi mais c'est moins important. 
Il zyeute les alentours à la recherche de la perle qui le fera s'amuser et se retrouve sur la place de la grande ville. 
Pendant qu'il regarde les gens passer devant lui, il aperçoit une silhouette qui lui est familière, c'est celle de Dumb. Enfin Louise. 
Elle semble marcher tranquillement mais plus pour longtemps parce que le génie de Yann vient de se mettre en marche. Il rit sournoisement.


"EH DUMB! THE FLOOR IS LAVA!" Dit-il en hurlant attirant l'attention des passants.


Alors qu'il a clairement visé une personne, il voit au moins les trois quart des passants, dont Louise, s'agiter et grimper à n'importe quoi tant qu'ils ne touchent pas le sol.
Prit d'un fou rire Yann s'écroule par terre alors qu'il fait le décompte à voix haute. 


"Karma Louise!" Dit-il à l'attention de la chère et tendre traîtresse.

© Cendre





Hi Dumber's here





When stupidity knows no limit.
©️ Cendre



Dernière édition par Yann Dwight le Lun 14 Aoû - 22:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Mage désinvolte

Personnalité de l'avatar : Oh Yeon Seo
Messages : 71
Atlantes : 72
Age : 20

MessageSujet: Re: The floor is lava. [Louise/Yann] Jeu 27 Juil - 18:38

THE FLOOR IS CONSEIL DES ELEVES !
L
 
ouise, accoudée à son rebord de fenêtre soupira. Son regard vide parcourait l'ensemble de la cour qu'elle pouvait apercevoir depuis sa chambre. Les cours banalisés de l'après-midi ennuyait la jeune fille plus que tout. Sa camarade de chambre, Shen, était au conseil et la majorité de ses camarades de classe avaient subitement disparus. Le pire de tout ça, aux yeux de Louise, était la non-présence de son tendre et adoré compagnon affectueusement nommé "Dumber". Yann pour les moins intimes. S'ils étaient assez connus pour leur association auprès des élèves, Yann était, lui, d'avantage connu du conseil des élèves à cause de son incapacité à déguerpir dès que le danger s'approchait. Louise connaissait d'avantage le campus que quiconque et avait appris au cours de ses nombreuses années à connaître les mouvements stratégiques des surveillants ou même des membres du conseil des élèves. Et cela lui avait valu la réputation de traitresse envers Yann.  Et cela avait pour effet de d'avantage faire rire Louise que de se sentir coupable.

Elle n'avait donc rien à faire, et s'ennuyait plus que franchement dans la pièce vide. Comme n'importe quel élève d'Aigue-Marine, elle aurait dû sortir pour s'entrainer au combat et à devenir l'une des meilleurs de sa promo, tel était le but de tous les élèves normaux d'Aigue-Marine. Sauf que Louise n'étaient pas vraiment une élève normale. Et cela n'était guère une nouvelle pour qui que ce soit.

Elle se releva de sa chaise, qu'elle avait porté au bord de la fenêtre. Aller se promener en ville était l'un de ses passes-temps et cela avait tendance à lui changer l'esprit ou la décharger de ses pensées. Et puis, elle n'avait vraiment rien de mieux à faire. Alors elle s'en alla du campus pour rejoindre Atlantis. Louise n'avait pas tort, un monde fou se trouvait en ville et immédiatement, elle sentit un sentiment d'apaisement la combler. Elle fit quelques signes à d'anciens élèves, salua les patrons de bistrots qu'elle connaissait bien. Une sorte de routine s'était installée lors qu'elle sortait hors du campus, elle avait parfois l'impression de quitter ce monde fermé dans lequel elle se sentait parfois emprisonnée, même si le campus Atlantis était devenu sa nouvelle maison. La ville était une sorte de monde extérieur auquel elle avait accès, où certaines rues rendaient hommage à plusieurs nations, dont la sienne : coréenne. C'était seulement par le biais de la rue de Corée qu'elle avait eu l'occasion de découvrir les origines de ce pays qui était le plus grand mystère de son existence.

Louise sourcilla, elle était à présent sur la grande place. Un hurlement au loin lui disait tout bonnement quelque chose. Cette tonalité, elle la connaissait bien. Trop bien même pour ne pas laisser place au moindre doute : Yann. Elle se retourna dans tous les sens avant d'apercevoir son ami et un éclat de rire s'extirpa de sa gorge. La demoiselle savait pertinemment que Dumber s'adressait à elle et non aux trois quart des passants qui furent pris de panique à la seconde où Yann avait crié son "EH DUMB. THE FLOOR IS LAVA". Et ce fut en rigolant comme une folle dingue qu'elle vit de nombreuses personnes se prêter au jeu et tenter de se trouver un abris de la "lave". Louise, elle, sauta dans une poubelle.

Yann était écroulé de rire et Louise finit par sortir de sa poubelle, heureusement vide. Elle marcha en direction du garçon, semblait se remettre doucement de ses émotions et lui flanqua une tape sur l'épaule.

"De quoi parles-tu, crétin ?, ria-t-elle sachant parfaitement de quoi il parlait, d'ailleurs, qu'est-ce que tu fous ici ?"

Louise lui lança un regard espiègle, laissant un sourire malin naitre sur ses lèvres. Détail qui ne du d'ailleurs pas échapper au jeune homme. Elle fit quelques pas en arrière avant de prendre une grande respiration.

"THE FLOOR IS CONSEIL DES ELEVES !"

Et elle se mit elle-même à courir comme une folle en direction d'un banc plein, et ne se gêna pas pour grimper sur les personnes présentes. Dumber allait-il mieux faire ?


© Cendre

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Artéfactien insoumis

Personnalité de l'avatar : Blake Steven
Messages : 47
Atlantes : 82
Age : 17

MessageSujet: Re: The floor is lava. [Louise/Yann] Sam 29 Juil - 3:25

The floor is lava.



Alors que les passants se rue sur n'importe quel hauteur hors du sol, Louise, elle, se jette dans une poubelle. A cette vision, je ne peux pas me retenir de rire. C'est trop hilarant, c'est la meilleure blague qu'on m'ait faites depuis le début de ce mois. Louise qui saute dans une poubelle pour échapper à de la lave invisible. 
Ce serait à mettre dans un livre sur le génie ou la connerie. Je veux dire, on devrait faire un livre rien que sur nous. Notre génie éblouirait le monde, sans aucun doute. Alors que je continue à me tordre de rire sur le sol tout les passants perchés descendent le sourire au lèvre. Je me relève péniblement et j'essaye de stopper mon fou rire.


Aller reprend toi mon garçon, tu es plus digne que cela! Ah non. Je suis Yann. La dignité ça ne me connaît pas sinon le coup du parapente aurait été impossible. Malgré tout cela je fini par me calmer parce que je vois Louise venir vers moi avec un grand sourire aux lèvres. 
Ah! Enfin! Un peu d'amusement hors du campus. Surtout que même si le jeu est plutôt enfantin, il est très très amusant quand on s'y prend vraiment. Je l'attends de pied ferme et je me prends une grande claque sur l'épaule de la part de cette dernière.
Ouch mon coeur saigne même si elle a touché l'épaule. Je lui souris amusé par nos actions, c'est comme si je retrouvais un vieux pote alors que je l'ai vu il y a à peine deux jours.


"Vois-tu, je suis puni de bêtises pendant quelques temps mais on ne m'a précisé que dans le campus alors je suis venu ici. Je déroge à la règle comme un pro!" Je prends soudain un ton dramatique. "Mais si une certain lâcheuse ne m'avait pas lâchement abandonné aux mains de l'ennemi de toute sa lâcheté possible, peut-être serais-je entrain de créer de nouvelles potions destructrices! Mon coeur souffre!" Je pose ma main droite sur le coeur pour bien lui montrer que ça fait mal. 


Mais alors que je lui explique ma douleur, je sens qu'elle prépare sa riposte et tel un combattant venu d'une autre époque, je mets en position pour pouvoir fuir. 


"THE FLOOR IS LE CONSEIL DES ELEVES."


Je bug pendant une seule seconde. Le conseil des élèves? Mais il y a Shen! Je ne peux pas l'éviter! Mais soudain je me rappelle de quelqu'un d'autres dans le conseil des élèves et je blêmis rien qu'en y pensant. 


"DESOLE SHEN! TOUT MAIS PAS ARTUR!" Je beugle tout en commençant à courir. 


Sauf que les pavés sont trop glissants et je me ramasse tête la première sur le sol. Ca fait encore plus mal que le parapente... Mais! MAIS PAS ARTUR! 
Je me relève et je me jette tel une fée gracieuse sur un lampadaire non loin de là et je grimpe dessus de toutes mes forces. Même si je glisse, je ne dois pas lâche ce maudit truc. 
Après m'être assuré que je sois bien dans les temps, je descends fièrement alors que mon visage est remplis de coupure et d'un nez qui saigne.
Ô vous chers pavés, que je vous hais.


"Ok. A moi... THE FLOOR IS REMY SANS FAMILLE." Je lui cri.


Ni une ni deux je me mets à courir en prenant bien soin de ne pas me péter la gueule et je monte sur une des statue de la place et me pose comme une pin-up dans ses bras. 
A toi! Louise! 

© Cendre





Hi Dumber's here





When stupidity knows no limit.
©️ Cendre



Dernière édition par Yann Dwight le Lun 14 Aoû - 22:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Mage désinvolte

Personnalité de l'avatar : Oh Yeon Seo
Messages : 71
Atlantes : 72
Age : 20

MessageSujet: Re: The floor is lava. [Louise/Yann] Lun 7 Aoû - 23:26

THE FLOOR IS REMY SANS FAMILLE !
L
ouise se mit à toussoter faignant l'ignorance face aux aveux de son cher Yann. Qui était donc cette horrible personne qui osait l'abandonner ainsi dès qu'un pion approchait d'eux alors qu'ils étaient en train de taguer ou "vandaliser" les portes des WC des vestiaires  des garçons ou pendant qu'ils tentaient de faire du surf sur l'herbe avec des luges volées dans la réserve. Non, décidément, Louise ne savait vraiment pas qui pouvait être cette personne et une mine totalement outrée se dessina sur son visage innocent.

"Quelle vilaine personne vraiment Yann ! Si je la croise, je la roast !"

La demoiselle tira la langue à son ami, avant de déposer un baiser sur sa joue, en guise de pardon. De toute façon, il avait l'habitude qu'elle lui fasse ça, c'était plus fort qu'elle. Ses cinq années dans le campus avaient fait d'elle l'une des élèves les plus discrètes et connaissant le mieux les cachettes et recoins pour se planquer en cas de bêtise. Parce qu'elle n'était pas forcément la plus sage des élèves, même si elle était relativement plus raisonnable que Yann et n'avait jamais tenté de créer des potions pour tout faire exploser. Non, elle se préférait à l'action, c'était plus sûr et moins dangereux que les habitudes étranges auxquelles Yann s'adonnait avec un enthousiasme qui l'effrayait parfois. Et il en fallait beaucoup pour effrayer Louise. Mais il semblait que ce qui effrayait Yann, c'était son colocataire de chambre. Cela prouvait à quel point il n'avait pas de chance.

Suite à son "THE FLOOR IS LE CONSEIL DES ELEVES", Louise revint vers Yann, qu'elle regarda en mourant de rire après l'avoir vu tomber au sol comme un tas. Elle lui fila un mouchoir, dans un acte de grandes sympathie, après s'être moquée de son nez à présent plein de sang et gonflé. L'amitié dit-on. Néanmoins, la jeune fille se doutait de la vengeance qu'il allait lui balancer à la figure. 

"THE FLOOR IS REMY SANS FAMILLE"

Une moue désapprobatrice se lisait clairement sur le visage. Louise était adoptée, était-ce là une basse référence à sa condition ? Chiche !

"JE M'APPELLE REMY ET JE SUIS SANS FAMILLE, MA FAMILLE A MOI, C'EST CELLE QUE J'AI CHOISI !, hurla-t-elle en courant en direction d'un inconnu."

Sans se poser plus de question, elle jeta sur le dos de l'homme, faisant un signe de victoire à son ami. Elle finit par descendre, s'excusant de la gêne occasionner avant de rejoindre le garçon, lui flanquant une deuxième tape sur l'épaule.

"C'est pas fair play ça !, rouspéta Louise avant de reprendre, y'a une terrasse là-bas, ça te dis d'aller boire une petite bière ?"

Un demi sourire s'étira sur ses lèvres.

"Mais le dernier arrivé doit payer pour l'autre !"

Et elle prit ses jambes à son cou et se mit à courir comme une folle dingue en direction de la terrasse. Yann courrait plus vite qu'elle, elle poussa donc un plot devant elle en direction du garçon, dans l'espoir de le ralentir.

© Cendre


Dumb

We're all mad here.
© Cendre


Dernière édition par Louise Holfman le Jeu 10 Aoû - 14:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Artéfactien insoumis

Personnalité de l'avatar : Blake Steven
Messages : 47
Atlantes : 82
Age : 17

MessageSujet: Re: The floor is lava. [Louise/Yann] Mer 9 Aoû - 23:18

The floor is lava.
[/size]


Alors que Louise chante le fameux générique de Rémi sans famille, je mets à chanter en coeur avec elle cette fabuleuse chanson. Enfin fabuleuse, vous savez à quel point c'est déprimant ce dessin animé? Comment nos parents faisaient pour regarder ça? Très franchement, dans leur cas, j'aurais pleuré pendant 18 jours d'affilés (sans m'arrêter) en position foetal sous mon bureau avant d'aller me tuer quelque part.
Comment les inventeurs ont pu se dire "OUAH! Un truc comme ça à l'air génial pour les enfants!". Même moi je me montre pas si ingénieux en matière de torture. Même si je déteste la torture. Pourquoi je pense ça? J'inventerais pas d'appareil à torture! Je suis un horrible monstre omondieu.


Mais cette crise existentielle se fait vite oublier lorsque je vois Louise se précipiter ur un homme pour lui sauter dessus. Oh la vache! C'est trop bon de voir ça! Je commence à rire comme un imbécile de première en voyant la tête que tire le passant sans défense. J'espérais rendre cette journée rentable et c'est réussi, cette barre que je viens de me taper pendant 15 minutes était juste génial. Merci le Destin de m'avoir amené Louise pour m'amuser hors du campus. T'es un vrai frère.
Je continue de rire en gardant les yeux ouverts tout en pointant du doigt Louise. C'est toujours autant super drôle de voir ça.
Ca me rappelle vaguement quand j'ai essayé de faire boire une potion d'amour à Artur après l'une de mes nombreuses conneries dans notre chambre. Sans succès... Il ne l'a pas bu et j'ai bien cru que ce soir là j'allais me faire tuer. J'ai eu tellement peur pour ma vie. J'ai cru que j'allais quitter ce monde sans léguer toutes mes idées géniales écrites sur un carnet à Louise.
J'étais triste.


Elle descends enfin de ce pauvre homme après lui avoir présenté ses excuses et se dirige vers moi. Est-ce qu'elle va se venger? Est-ce que je vais encore me fracasser la bouche contre les pavés? Est-ce que je devrais encore abandonner Shen? Tant de questions sans réponses me viennent à l'esprit et j'ai presque envie de pleurer mon sort. Elle me dit que c'est pas fair-play. 
Et je la regarde sévèrement d'un air sévère avec un regard sévère (c-c-c-combo). 


"C'était pas écrit dans les règles que je devais être fair-play Dumb. Si c'est pas écrit, je tri- j'en fais bon usage." Je hoche la tête. "C'est comme ça. Par contre je dis pas non et- QUOI MAIS J'AI PLUS D'ARGENT!" 


Mais elle court déjà comme une fourbe devant moi. 
Alors je ne dis rien pour mon nez.
Pour Artur.
Pour Shen.
Pour ta traîtrise.
Mais jamais tu n'auras l'argent que j'économise pour m'acheter mon livre "Darwin Award." JAMAIS! IL ME LE FAUT POUR REPRODUIRE CES EXPERIENCES. 



Alors je me mets à courir comme un dératé derrière elle et je la rattrape facilement. Elle est belle l'Aigue-Marine. Tss les jeunes de nos jours, ils ne peuvent même pas rattraper une tortue. Espèce de lièvre Louise! 
Mais comme une fourbe qu'elle est, elle me balance un plan devant les yeux et je me le bouffe sans pouvoir l'esquiver. La douleur avait à peine disparue... Mon nez! Mon précieux nez! Je ne pourrais plus jamais respirer! 
Mais jamais tu ne me voleras mon argent Louise. Alors... Je lui attrape la jambe alors qu'elle passe à côté de moi tout en riant. Rira bien qui rira le dernier Louise. Je vais y arriver avant toi! 


"Je t'emmènerais en enfer avec moi, Satan!" Je lui lance de manière dramatique avant de me relever et reprendre ma course.


Finalement tel un héros complètement pété avec mon nez de nouveau en sang et mes habits dégueulasses, je m'assoie sur la terrasse triomphant. 


"Pour TOI. Et bientôt tu devras me payer une chirurgie pour mon pauvre nez. Il souffre tellement." Je dis les larmes aux yeux.


Je joue même pas la comédie, j'ai super mal. A l'aide.



© Cendre





Hi Dumber's here





When stupidity knows no limit.
©️ Cendre



Dernière édition par Yann Dwight le Lun 14 Aoû - 22:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Mage désinvolte

Personnalité de l'avatar : Oh Yeon Seo
Messages : 71
Atlantes : 72
Age : 20

MessageSujet: Re: The floor is lava. [Louise/Yann] Jeu 10 Aoû - 14:51

THE FLOOR IS nez cassé !
L

a fourberie de la 5ème année ne lui apporta que la défaite. Cela ne l'étonnait pas dans un sens, l'une des rares qualités qu'elle concevait à Yann était qu'il courrait plus vite qu'elle. Paradoxalement, c'était toujours lui qui se faisait prendre, étrange. Sûrement parce qu'elle était plus observatrice et qu'elle connaissait plus que bien le campus, l'enseignement de la discrétion et de sa connaissance du campus à Dumber allait être très longue. Si ce n'était pas presque impossible. 

Son camarade, après s'être mangé le plot que la jeune fille lui avait envoyé au visage dans un dernier élan de désespoir ne lui avait valu qu'une lamentable chute sur le sol. Le garçon avait attrapé son pied, l'entraînant avec lui "aux enfers" et avait détalé bien des secondes avant que Louise ne se relève. La brune releva son regard, louchant sur ce qu'il se trouvait face à elle et qu'elle avait manqué de manger : une déjection canine. Une remontée de dégoût qu'elle tenta de retenir lui remonta dans la gorge. Quel enfoiré, il l'avait sûrement fait exprès. L'air mauvais, elle se remit en marche pour rejoindre le garçon qui était arrivé sur une chaise de la terrasse bien avant elle. La demoiselle reprit son souffle, avant d'exploser de rire en observant le nez de son ami.

"Déjà qu'il n'était pas bien beau à la base, rigola-t-elle presque à la limite de s'étouffer toute seule."

Elle ajouta un petit clin d'oeil furtif avant de prendre place en face du garçon. A vrai dire, elle s'en fichait de payer ou non, c'était plus rigolo de faire la course entre les passants et de ses risquer à des accidents très tragiques. Mais il semblait qu'elle avait toujours la grâce d'éviter le pire tandis que Yann se le prenait toujours en plein nez. C'était le cas de le dire.

"T'inquiètes pour ton nez, il va juste gonfler et vu qu'il sera plus gros, tu pourras respirer encore plus d'air, ajouta Louise avant de lever son bras en direction d'un serveur qui passait non là de leur table, monsiiiiiiiiieur venez ici !"

La garçon arriva aussitôt, se postant face à la table des deux, sortant son carnet de sa poche ainsi qu'un stylo. Il lança un regard interloqué au nez de Yann avant d'enchaîner avec les paroles habituelles de tous les serveurs de la terre. "Que voulez vous ?", "Aujourd'hui il y a ça, c'est la boisson spéciale du jour" , "Avez vous choisi ?" et milles autres questions ennuyantes.

"Je vais prendre un café viennois avec pleins de petits gâteaux en plus, un maximum de chantilly, des petites cerises qui flottent et une paille à paillettes, enchaîna sans la moindre hésitation la jeune fille, tu veux quoi toi ? De la glace pour ton nez ?, pouffa-t-elle."  

Profitant de l'absence du serveur, la jeune fille attacha ses cheveux en chignon, retira sa veste pour se retrouver en débardeur et profiter des rayons de soleil chaud sur sa peau. Leur course lui avait tenu chaud et la chaleur prêtait d'avantage à boire un soda frais plutôt qu'un café un peu trop personnalisé, mais ça il fallait croire que tous les cafés du coin en avaient pris l'habitude. Louise échappa un long bâillement avant de se concentrer sur le nez de Dumber. Une boule violette commençait à prendre forme tandis que son nez gonflait à vue d'oeil, brisant la merveilleuse harmonie du visage de Yann. Quel dommage.

"Tu t'es vraiment pas raté en fait !"

Une lueur de malice apparut à nouveau dans le regard de Louise lorsque le serveur ressortit de la bâtisse avec leur commande dans les bras.

"THE FLOOR IS NEZ CASSE !"

A ces mots, la jeune se mit debout sur la table tandis que tous les clients et le serveur se retournèrent dans leur direction, avec un air surpris. Certains souriants et d'autres soupirants qu'à leur époque c'était pas ça les jeunes et que les Maeior avaient intérêt à rattraper toutes cette honte que eux, plausiblement des Maeolitas ou Maeimpruden commettaient . Dommage pour eux, Louise en était une Maeior certifiée !


© Cendre


Dumb

We're all mad here.
© Cendre
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Artéfactien insoumis

Personnalité de l'avatar : Blake Steven
Messages : 47
Atlantes : 82
Age : 17

MessageSujet: Re: The floor is lava. [Louise/Yann] Dim 13 Aoû - 1:38

The floor is lava.



Assis tel une Queen sur ma chaise, je croise les jambes et me donne un air de petite fille pourrie gâtée. Bravo la petite fille avec son nez complètement défoncé. Je peux pas pas être une princesse de cette manière. Mais il paraît qu'il faut souffrir pour être beau. Alors si je peux devenir Zeus rien qu'en me démontant le nez alors je veux bien avoir un peu mal! 
Non je déconne, je suis tellement entrain de souffrir que je pourrais courir chez le directeur juste pour qu'il me soulage de mes peines. Je vous en supplie, appelez la police de la douleur. Je suis entrain de crever. Je meurs. 
A l'aide. J'ai trop mal. Louise, je vais t'emmener faire du parapente tu vas voir. 




Après cette plainte interne qui ressemblait plutôt à du chouinage de service, Louise vient enfin s'asseoir à côté de moi sur la terrasse. Je le regarde comme si elle était la peste vivante. La peste de mon nez pour être plus précis. 
Comment peut on défigurer un prince comme moi? C'est un crime à ce niveau! Cela devrait être puni par la loi.
Du genre "Si vous attaquez le nez de Sir Yann Dwight vous subirez une grande peine." ET BAM! Plus personne ne touche à mon précieux nez! Même pas les pavés! Et pour que cela se réalise, il faut juste que je devienne le maître de ce monde. Rien de bien compliqué en soit.
C'est toujours les plus stupides qui montent haut. Parce qu'on a toujours besoin de quelqu'un de con pour le manipuler. 
Sauf que c'est moi le maître. Je manipule. Haha! QUELLE CLASSE YANN. TU TE FERAS TUER EN DEUX MINUTES.  


"Nah je crois pas. Je vais mourir. Je suis trop jeune pour ça..." Je fais une pause et j'entends Louise appeler le serveur. "Mais non! On fait comme ça mate." Je prend un bout de ferraille et tinte sur le verre du voisin. "Siiiir Serveur! Nous souhaiterions pouvoir commander de quoi nous sustenter!" 


Je repose le petit bout de fer alors que mon voisin de table me regarde comme si j'étais un horrible intrus. Je m'excuse doucement et je reprends ma pose de DramaQueen avec le sang qui coule toujours de mon nez.
J'fais une belle Princesse, n'est-ce pas? 
Le serveur arrive enfin et commence à nous poser tout un tas de questions et nous présente des produits. Je me retiens de siffler d'admiration. Il a un débit de parole plus rapide que le miens. Trop classe! 
Louise se met à commander. Je pouffe en entendant sa commande à rallonge et bien précise qu'elle sort au serveur. Elle se tourne vers moi et me demande si je veux de la glace. 
C'est pas bête ça. Je me racle la gorge en posant ma tête sur le dos de mes deux mains et je regarde le serveur. 


"Pour moi ce sera un cockail ananas, fruit exotiques et abricot avec, vous savez, le sucre sur le haut du verre et une belle petite brochette de bonbons qui seront dans l'ordre: Crocodile, fraise tagada,  coca, coca, crocodile et dragibus bleus. Ah et une poche de glace." J'attrape la manche du serveur avec les yeux mouillés. "J'ai mal, je vous en supplie." 


J'essuie un peu mon nez avec les serviettes que le serveur vient d'amener avec un air de pitié sur son visage. En même temps, je le comprends parce que depuis tout à l'heure je pisse le sang et je l'enlève même pas.
Mais aussi ça me donne un de ces airs badass, du genre je pourrais regarder ceux de la terrasse et leur dire "Je suis dans un gang" que je serais totalement crédible. 
Ou pas en fait car tout le monde aux alentours m'a vue me bûcher lamentablement. C'est triste mais c'est comme ça on dirait.
Yann sera toujours une mouche. 
Une mouche avec une couronne par contre. 


"THE FLOOR IS NEZ CASSE!" 


Koi. 
Elle a osé! OH NON LOUISE! Je suis en panique total parce que je pensais pas du tout qu'elle le ferait maintenant. Bien évidemment, je pourrais juste lever les jambes mais qu'est-ce que ce serait chiant. Je me lève en bondissant et je m'accroche à... une enseigne d'un bar juste à côté. J'ai sauté. J'ai pas réfléchis et me voilà pendu à 5cm du sol entrain d'éviter le nez cassé. 
Mais il est déjà cassé.
Wait. C'est pas du jeu. 
Je vais me rasseoir avec le peu de dignité qui me reste vu les regards méprisants que l'on nous lance.
Eh oh, c'est pas parce que j'ai la tronche de Casimodo qu'il faut me juger. 
Je regagne ma place alors que le serveur nous apporte nos commandes avec un sac de glaçons. J'ai envie de pleurer en voyant ça. 
Je le pose délicatement sur mon nez. Et des larmes de joie et de douleur coule. Je suis un artiste. 


"Aaaah... The floor is renverser sa boisson pleine." Et je lève juste les jambes cette fois. Parce que je suis une princesse bipolaire. Et que je m'occupe déjà de mon nez.

© Cendre





Hi Dumber's here





When stupidity knows no limit.
©️ Cendre

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Mage désinvolte

Personnalité de l'avatar : Oh Yeon Seo
Messages : 71
Atlantes : 72
Age : 20

MessageSujet: Re: The floor is lava. [Louise/Yann] Mer 16 Aoû - 19:07

THE FLOOR IS david pujadas !
L
ouise afficha un air boudeur du son visage.


"Meeeeeeeeh."

Sur ces mots dénués d'intelligence Louise bondit hors de sa chaise, regardant partout autour d'elle où elle pourrait bien se jeter. Des gens ? C'est trop irrespectueux. Une poubelle ? Elle est pleine. Un bac de fleur ? Trop de fleurs. Un lampadaire ? Trop haut. Une moue se dessine sur le visage de la coréenne, mais elle n'avait pas encore dit son dernier mot. La jeune fille se mit donc à courir à l'intérieur du bar, sautant alors sur le comptoir. Au diable les règles de société. Le temps écoulé, Louise revint auprès de son cher et tendre nez cassé. Ne pouvant réprimer son sournois, elle finit par s'asseoir sur sa chaise à présent prête à siroter son petit café viennois. La maeior trempa le bout de sa langue dans le liquide, vérifiant la température. Trop chaud. Tant pis, elle mangera toute la chantilly avant.

Elle souleva ses yeux sur Dumber. C'était un bras cassé par excellence, ou plutôt un nez cassé pour être plus exact. Ils s'amusaient bien lui et elle. Elle trouvait presque regrettable le fait d'avoir deux classes de plus que lui et de devoir partir à la fin de sa cinquième année. C'était peut-être une des personnes qui la retenait ici, avec Shen. Louise se sentait bien sur Atlantis. Cinq années à arpenter chaque rue, chaque recoin. Cinq années à découvrir les secrets de l'école, de l'île, l'histoire de ses habitants. A vivre dans un monde où elle n'avait pas à cacher ses pouvoirs et ce qu'elle était vraiment. Parfois, elle se demandait si les mages étaient mieux que les humains. Si leurs capacités faisaient d'eux des êtres supérieurs et si cela changeait quelque chose. Si la féerie de leur monde était moins fade que le monde terne des humains. Tout humain révérait de découvrir ce monde parallèle, où tous leurs mythes sont des réalités ici. Mais, était-ce si bien que cela ? 

La jeune fille secoua vivement sa tête, se reconnectant au monde qui l'entourait. Elle poussa un petit bruit entre l'aboiement et le mialement. Pourquoi ? Elle-même n'en avait aucune idée sauf que une fois de plus, quelques autres clients tournèrent leur tête, dévisageant la délicate demoiselle.

"ça devrait t'intéresser, j'ai trouvé un livre d'alchimie dans une cave l'autre fois !, s'exclama-t-elle soudainement sirotant son café plus chaud." 

Attendant que le garçon cesse de se préoccuper de son nez, elle écarta tout ce qui pouvait gêner sur la table, puis sortit de sa besace un gros grimoire poussiéreux. Enfin, elle avait rajouté de la poussière pour faire genre, sinon elle trouvait que cela ne faisait pas assez classe à dégainer. Les particules volèrent dans tous les sens après que la demoiselle ait passé sa main par dessus, il y avait plus de sensation ainsi. Un sourire fier étirait sa bouche. Elle tapota doucement la couverture en cuir orné de gravures, pierres précieuses.

"C'est de la magie noire ! Et il y a d'autres exemplaires pour les autres types de magie ! En vrai, j'étais dans une cave à la recherche d'une vieille bouteille de vin mais derrière une grande armoire il y avait ça."

A la base, la demoiselle ne comptait pas sortir l'ouvrage comme ça mais bon, il n'y avait pas la CIA derrière elle. Et puis de toute façon, c'était rigolo la magie noire. La jeune fille rabattit sa main sur la table dans le but de faire sursauter son ami. 

"THE FLOOR IS DAVID PUJADAS !"

Elle prit rapidement le grimoire, le jetant au sol avant de se mettre debout dessus.


© Cendre


Dumb

We're all mad here.
© Cendre
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Artéfactien insoumis

Personnalité de l'avatar : Blake Steven
Messages : 47
Atlantes : 82
Age : 17

MessageSujet: Re: The floor is lava. [Louise/Yann] Ven 18 Aoû - 1:02

The floor is lava.



Mon nez commence à se calmer avec la douleur et j'ai envie de dire: Enfin! J'en pouvais plus! Comment une simple sortie a fini en une expérience de nez défoncé? Vu son apparence violacé, il ressemble à de la confiture de pruneaux bien dégoûtante qu'on ne veut même pas manger. Nice Louise. Nice Yann. A vous deux vous avez détruit mon pauvre nez qui n'avait rien demandé! 
Je me réconforte comme un être fort en buvant mon cocktail (toujours sans alcool, c'est mauvais l'alcool les enfants!) mais d'un seul coup, Louise me sort un énorme livre sous les yeux. Je la regarde un peu surpris avant qu'elle ne m'explique ce u'est ce livre.


"C'est de la magie noire ! Et il y a d'autres exemplaires pour les autres types de magie ! En vrai, j'étais dans une cave à la recherche d'une vieille bouteille de vin mais derrière une grande armoire il y avait ça." 



Mes yeux commencent à briller. De la magie noire? De l'alchimie? Oh mon dieu mais qu'est-ce que c'est bon! J'imagine déjà tout les trucs à faire avec ce bouquin! Des milliers de plan s'introduisent dans mon esprit aussi génial que complètement fichu avec toutes les chutes que j'ai fais dans ma vie! Voici une liste non-exhaustive: 
-Devenir le maître du monde.
-Transformer Artur en mignon petit chiot. 
-Créer de la bouffe à l'infini! 
-Devenir une crêpe au nutella.
-Faire une potion pour transformer les gens en canard.
-Être Vol De Mort! VOL DE MORT QUOI! 


Je veux devenir Tu-Sais-Qui. Comme ça plus personne n'osera s'opposer à mes conneries et je pourrais aller à la piscine sans que personne ne me refuse l'accès! Ce serait tellement génial! Il me faut ce livre car il répond à tout mes plans. Et puis la magie noire ça a toujours eu un côté vachement classe, je veux dire, tu deviens un mage noir de l'enfer, tu as une aura rien qu'à toi. Je veux une aura de couleur rose. 
C'est beau le rose.
Mais alors que je m'apprête à me saisir du livre pour en parcourir les pages comme un enfant face à une sucette géante goût chocolat Louise le reprend. JE LE SENS MAL. MAYDAY MAYDAY UN NOUVEAU PROBLEME VIENT D'ARRIVER. Et ce n'est même pas moi.
Déçu. 


"THE FLOOR IS DAVID PUJADAS!" 


Mon visage se tord de terreur. Tout. Sauf. David. Ce type ressemble à un playmobil et sérieux, les playmobils c'est le truc le plus flippant que j'ai jamais rencontré. 
Je bondis de ma chaise. Pas le temps de faire le flemmard avec Tonton Pujadas et je cherche frénétiquement une place en hauteur. Soudain je vois une fontaine plus bas dans la rue. C'est pas ma seule option mais là je panique.
Je cours comme un fou et je me jette dans l'eau de la fontaine. J'ai fais un de ces plongeons. Je sors la tête de l'eau et je mets mon pouce en l'air.


"DAVID PUJADAS EVITE LOUISE!" 


Puis comme si tout était normal, je remonte la rue complètement trempé et m'assied de nouveau sur la chaise. Toujours dans mon humeur de princesse et je recommence à siroter mon délicieux cocktail princier tout en faisant attention à ne pas mouiller la magnifique brochette. 


"Mais Louise, je commence en replaçant mes cheveux correctement car là c'est plus des algues que des cheveux, tu as déjà feuilleté le livre? Il est bien? Tu crois qu'on peut se transformer en crêpe?" 


Je lui demande tout ça avec des étoiles dans les yeux, tout en m'essuyant les mains pour pouvoir ne serait-ce qu'effleurer cette merveille. La reliure est vachement classe en plus! Si ça c'est pas une merveille offert par les dieux (enfin, Satan du coup), alors qu'est-ce?! Une merveille! 


"La prochaine fois que tu fais une expédition de ce genre, amène moi. Tu sais à quel point j'a-dore ce genre de chose! Je te donne un parapente/20 pour cette trouvaille Lou!" 


Je lui tape légèrement sur épaule. Enfin légèrement... Je viens juste de me rendre compte que ma main est partie plus fort que prévue.
Ca c'est mon nez, il a prit le contrôle de mon corps. Mais s'il s'en prend d'abord à Louise... JE SUIS LE PROCHAIN! 
TU NE TOUCHERAS PAS A LOUISE ENFOIRE DE CONFITURE MOCHE!



© Cendre





Hi Dumber's here





When stupidity knows no limit.
©️ Cendre

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: The floor is lava. [Louise/Yann]

Revenir en haut Aller en bas

The floor is lava. [Louise/Yann]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Atlantis :: Centre ville :: Grande place-