Pensez à faire des personnages masculins. On les aime aussi ! ♥
C'est bientôt la rentrée! Tenez vous prêt!

Partagez| .

Wanna have a drink ? [Daisuke/Shen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Conseil des élèves

Personnalité de l'avatar : Lee Ji Eun (IU) [avatar: © Eriam]
Messages : 117
Atlantes : 155
Age : 17

MessageSujet: Wanna have a drink ? [Daisuke/Shen] Sam 12 Aoû - 1:53



Wanna have a drink ?

Ça faisait à présent plusieurs minutes que Shen était planté devant le Tamaris, ses iris sombres parcourant pour la millième fois l’enseigne en bois peint, sans avoir besoin d’attiser son odorat pour capter les délicieux parfums qui émanait du café. Ce n’était pas ces alléchantes odeurs qui retenaient la jeune femme de pousser la porte de l’établissement, reconnu pour ça par de nombreux habitants de l’île, bien au contraire, son estomac pour qui la pomme qu’elle avait avalé le matin avant d’aller nager une bonne heure commençait à se faire lointaine en ce début d’après midi.

Non, si la troisième année restait ainsi plantée là, c’était pour réfléchir pour la énième fois à ce qu’elle allait devoir faire une fois entrée dans le café. Une certaines de plans différents avaient déjà germés dans son esprit tandis qu’elle avait prit le chemin d’Atlantis une quinzaine de minutes plus tard, c’était une améthyste après tout, mais leurs diversités et leurs nombre qui inquiétait la chinoise. Cette sorti à la recherche d’un premier année comportait trop d’inconnues pour faire une équation utilisable. La meilleure preuve était qu’elle était venue là en suivant les indications du colocataire de ce dernier, qui lui avait ouvert en baillant alors qu’il était presque deux heures pour lui indiquer dans un marmonnement endormi le nom du lieu où il travaillait habituellement. L’information coïncident avec les souvenirs de la mage des sens, cette dernière avait tenté l’aventure, également poussé par Eden, qui s’était pour l’occasion proposé de la remplacer dans le tour des clubs pour effectuer une vérification d’emplois du temps et ramasser les formulaires de programmations de l’année à venir. Et en plus, même si il n’était pas là, ça lui changerait les idées, avait conclu le responsable culturel avant de disparaître dans un couloir après un signe de la main.

Avec un énième soupir, les prunelles obsidienne de la jeune femme glissèrent vers la feuille qu’elle tenait à la main. L’équivalent d’un formulaire d’inscription, où divers informations d’ordre assez personnelles figuraient sous une photo, et un nom : Daisuke Galliano. Si le nom ne lui disait pas grand chose, la frimousse timide et souriante de l’adolescent n’avait pas quitté le catalogue de sa mémoire, heureusement ou malheureusement terriblement efficace, si bien que même si la marotte qui vivait avec le nippo-italien ne lui avait pas indiqué l’adresse, elle serait venue tout de même.


Shen poussa un énième soupir, autant de lassitude que d’angoisse, rangea la feuille dans sa poche et  grimpa finalement les quelques marches qui la séparaient encore de la porte qui s’ouvrit dans un léger tintement, laissant la jeune femme pénétrer dans l’ambiance chaleureuse et confortable du café Tamaris. Si accueillante que Shen en oublia pendant quelques instants ses craintes, répondant naturellement, un léger sourire sur les lèvres, à la serveuse qui vint l’installer.
La chinoise la suivit jusqu’à une table dans un coin près de la fenêtre, s’asseyant avec un plaisir sincère dans le fauteuil moelleux à souhait, remerciant d’un hochement de tête la jeune femme qui s’éloigna gracieusement après lui avoir laisser la carte.

Passant une main fatiguée dans ses cheveux, la troisième année décida de suivre le conseil de son camarade, et de se reposer un peu en prenant quelque chose, quelque soit le résultat de cette tentative au café. Balayant simplement une dernière fois la salle des yeux, elle se concentra sur le menu, ne relevant tête que quand une voix lui demanda si elle avait choisi. Une légère expression de surprise passant sur son visage quand elle reconnue sont interlocuteur.



© Cendre


Truth hurt because truth is real
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Artéfactien intimidé

Personnalité de l'avatar : Logan Lerman
Messages : 24
Atlantes : 53
Age : 15

MessageSujet: Re: Wanna have a drink ? [Daisuke/Shen] Dim 13 Aoû - 20:22

img_rp
Wanna have a drink ?
Let's feel uncomfortable together ~
Ft. Shen Quinn

Daisuke avait commencé son service à neuf heures et il continuait jusqu’à dix-sept heures trente. Il est vrai, ça n’était pas de tout repos mais il y avait pire. Le jeune garçon avait fait pire comme boulot. Celui-ci, il l’aimait beaucoup. Deux mois environ qu’il avait commencé, et il ne s’ennuyait toujours pas, ne se plaignait toujours pas. Enfin, en même temps, il était vrai que le mage n’était pas réputé pour se plaindre mais, même dans sa tête, il n’avait pas pensé un seul instant que c’était trop dur ou trop chiant. Pour une fois, il avait trouvé un travail et un employeur qu’il appréciait vraiment. Forcément, il n’avait que quinze ans. Avant, tout le travail qu’il trouvait, c’était du travail au black souvent, donc pas du travail proposé par des gens très honnêtes ou fréquentables. Mais il n’avait pas le choix. Pour sa mère.

C’est en pensant à cela que le brun attrapait les derniers plats que ses clients avaient commandé. Le service du déjeuner allait bientôt se terminer et il n’avait pas encore pris sa pause mais c’était souvent comme ça, il était le dernier à la prendre pour permettre à ses collègues de la prendre avant, malgré leurs inquiétudes, à chaque fois, si ça ne le dérangeait pas. Mais non, pas le moins du monde. Daisuke était toujours prêt à faire des sacrifices pour les autres. Il allait donc repartir les bras chargés lorsque Mélanie, une de ses collègues, l’arrêta.
« Oh, Dai, tu pourrais t’occuper de la commande de cette demoiselle ? Tu prendras ta pause juste après ! » Ajouta-t-elle avec un clin d’œil et un sourire.
« Ah… Oui, bien sûr, pas de problème. Merci ! »
Mélanie était une jolie blonde qui avait beaucoup plus d’ancienneté que n’importe qui parmi les serveurs du café et, de ce fait, était un peu la doyenne. Personne ne discutait ce qu’elle disait et elle faisait office de relais au patron. Aussi, il lui arrivait parfois d’abuser de pouvoir et d’autorité, même si le reste de l’équipe ne disait rien, mais ce n’était rien de grave. En tous cas, aux yeux du gentil Daisuke. Comme le reste de ses connaissances, il était incapable de penser du mal des autres et était toujours convaincu qu’il y avait une bonne raison au fait qu’ils n’agissent pas bien, parfois. Enfin, en tous cas, Mélanie semblait l’apprécier, sûrement parce qu’il ne discutait jamais ses décisions, donc il n’avait pas à s’inquiéter.

Repartant donc déposer les plats à ses clients, il arriva bientôt à la table que sa supérieure lui avait désignée un peu plus tôt et, faisant preuve de tout le professionnalisme qu’il affichait à chaque fois auprès de ses clients, il éleva la voix pour se manifester.
« Bonjour et bienvenue, mademoiselle. Puis-je prendre votre commande ? »
Mais c’est lorsque la demoiselle en question releva la tête vers lui que ses yeux bleu-vert s’écarquillèrent un instant de surprise. Cette jeune fille, il la connaissait. Enfin… « connaissait »… Elle était déjà venue une fois au café, d’abord accompagnée d’une amie. Déjà là, il n’avait pu s’empêcher de bloquer un instant en la voyant, la trouvant trop jolie et mignonne pour faire autre chose que de la regarder avant qu’un de ses collègues ne le rappelle à l’ordre. Du coup, c’est anxieux et angoissé qu’il avait continué son service, craignant de ne se faire remarquer par une quelconque bourde malvenue. Il avait souvent le chic pour ces choses-là dans ce genre de situation. Et puis finalement, c’est en voyant l’amie en question s’éclipser que le jeune homme avait pris son courage à deux mains pour venir voir si tout allait bien pour la jeune asiatique et si tout allait bien, ne sachant pas quelles étaient les raisons de ce départ précipité. Mais finalement, il s’était avéré qu’il s’était inquiété pour rien.

Est-ce qu’elle se souvenait de lui ? Probablement pas, non, même s’ils s’étaient parlé, ils n’avaient échangé que quelques mots, rien pour former une conversation construite qui aurait eu le mérite d’être retenue. Non, elle ne s’en rappelait sûrement pas, et c’était sans doute mieux comme ça. Par contre, l’adolescent n’était pas moins insensible aux charmes de la demoiselle. Déglutissant difficilement mais suffisamment discrètement pour que la jeune fille ne remarque rien, il lui adressa le sourire le plus sincère pour cacher son malaise. Franchement, il fallait vraiment qu’il tombe toujours dans ce genre de situations ? Il avait vraiment le chic pour ça…





Be smiley
©️ Cendre

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Conseil des élèves

Personnalité de l'avatar : Lee Ji Eun (IU) [avatar: © Eriam]
Messages : 117
Atlantes : 155
Age : 17

MessageSujet: Re: Wanna have a drink ? [Daisuke/Shen] Dim 13 Aoû - 23:26



Wanna have a drink ?

La chance avait elle finalement décidé de tourner son visage changeant et moqueur vers la jeune femme, se demanda cette dernière sans pouvoir s’empêcher de détailler le visage du serveur qui venait de s’approcher, et qui n’était autre que Daisuke Galliano, l’étudiant qu’elle cherchait à présent depuis bien deux bonnes heures.

En tout sincérité, la chinoise devait avouer qu’elle avait abandonné l’idée de trouver le premier année depuis qu’elle était entrée dans le café. Inspirée par la proposition d’Eden, qui savait bien mieux lire en elle qu’elle ne voulait l’avouer, la troisième année s’était lentement laissée tenter par l’idée d’une pause, loin du travail du conseil des élèves. Le livre Le Diable Chuchotait de Miyuki Miyabe, en version original bien entendu, envoyé par l’un de ses pères depuis son pays d’origine alors qu’il était en tournée, qu’elle pouvait voir en se penchant légèrement vers son sac trahissait également aisément ses projets. Et pour la mission que le conseil lui avait assignée… et bien elle serait passer remettre une lettre contenant son numéro à son colocataire afin qu’ils puissent fixer un rendez vous plus simplement ultérieurement.

Mais la jeune femme n’aurait visiblement pas à passer par cette étape. Ses iris parcoururent plusieurs reprise l’adolescent en face d’elle afin de bien s’assurer qu’elle ne s’apprêtait pas à faire une erreur, car en effet, la jeune femme avait un côté fier, et détestait se tromper, surtout de manière si embarrassante face à un inconnu…


Remarquant finalement qu’elle avait fixé sans mot dire le jeune homme, Shen baissa finalement rapidement son regard, gênée de son manque de tact et de son impolitesse, et désespérée d’être aussi mal à l’aise pour une si petite chose. Enfin, au moins, la demoiselle était à présent certaine qu’il s’agissait bel et bien du Daisuke Galliano qu’elle cherchait.

« Euh… Un thé au citron, et, euh… une part de cheescake, s’il vous plait. » demanda-t-elle finalement, plus timidement qu’elle ne l’aurait voulu, se maudissant de manquer ainsi d’assurance.

Shen détestait avoir l’air faible. Elle détestait être faible, tout simplement, d’autant que par son corps frêle, il était clair qu’elle ne pouvait que difficilement rivaliser au niveau physique. Car malgré l’entrainement régulier, et la natation quotidienne qu’elle pratiquait depuis des années, la jeune chinoise n’avait gagné qu’endurance, souplesse et agilité, sans gagner plus qu’une once de force. Elle n’était pas faite pour cela, lui avait on dit, mais ce n’était pas le genre de réponse qui plaisait à Shen, parfaitement inconsciente que c’était ce qui composait sa beauté.

Elle se maudit une nouvelle fois en prenant conscience qu’elle était sur le point de laisser filer sa proie. Ainsi, sans réfléchir, elle se pencha en avant alors qu’il tournait les talons, agrippant son bras pour l’arrêter.

« Attends ! s’exclama-t-elle spontanément, avant de prendre conscience de la position aussi bien gênante pour elle que pour le jeune homme dans laquelle ils se trouvaient à présent. Lâchant prestement la manche de l’italien, la troisième année recula lentement jusqu’à son siège, tout en s’excusant sans parvenir à masquer sa gêne. Elle se força à prendre une profonde inspiration, de toute façon, c’était trop tard pour reculer, après un début aussi embarrassant, elle ne pouvait que terminer. Rassemblant toute l’assurance dont elle pouvait faire preuve, elle essaya d’esquisser un léger sourire avant de reprendre : J’ai besoin de te parler, aurais-tu du temps à m’accorder dans la journée ? »

Encore une fois, ce n’était qu’une fois que ses derniers mots s’étaient échappés de ses lèvres qu’elle se rendit compte à la fois de son impolitesse, et de son profond manque de tact. En un mot, la Shen habituelle, toujours aussi directe et maladroite avec les mots qu’elle utilisait. Au point que, réalisa-t-elle en se mordant la lèvre, c’était un ton assez impérieux qu’elle lui avait demandé quand il était libre.

La jeune femme se redressa pour s’excuser, avant de laisser à nouveau tomber sa tête dans ses bras. Evidemment, le jeune homme était parti faire son travail après lui avoir donné une réponse. Et le pire dans cette histoire, c’était sans doute qu’elle ne s’était pas présentée, comme toute personne normale, et éduquée le ferait.

Shen poussa un profond soupir, maudissant une nouvelle fois sa stupidité. Et dire qu’elle était major de promotion depuis deux ans… cela devait relever d’un miracle ! Si seulement elle avait pu être quelqu’un comme Artur, songea la jeune femme avec regret, imaginant parfaitement son ainé pénétrer dans le café, trouver l’adolescent en une poignée de seconde en s’adressant directement au comptoir, et régler le problème en une dizaine de minutes.
Malheureusement, elle n’était pas aussi efficace.
Et elle n’était qu’elle. Elle allait devoir faire avec.


© Cendre


Truth hurt because truth is real
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Artéfactien intimidé

Personnalité de l'avatar : Logan Lerman
Messages : 24
Atlantes : 53
Age : 15

MessageSujet: Re: Wanna have a drink ? [Daisuke/Shen] Dim 20 Aoû - 19:23

img_rp
Wanna have a drink ?
Let's be shy to look more stupid ~
Ft. Shen Quinn

Alors que la jeune femme ne réagissait toujours pas aux paroles du serveur, Daisuke vint à se demander s’il y avait un problème. Elle avait l’air un peu perdu en le fixant comme ça, si bien que l’inquiétude passagère du garçon balaya toute gêne chez lui pour lui faire entrouvrir les lèvres et interpeler la demoiselle à nouveau pour la faire réagir. Cependant, il n’eût pas besoin d’aller au bout de son action car elle venait enfin de prendre la parole, de plus pour répondre à la précédente question du japonais. Merveilleux. Priant pour ne pas rougir face à la déstabilisation regrettable mais vraiment mignonne de la belle asiatique, il s’empressa de répéter la commande et l’intégrer dans sa mémoire. Il se maudirait d’oublier celle-ci en particulier, jusqu’à la fin de ses jours sans doute. Le maeimpruden retenait toutes ses commandes de tête, d’une part pour faire travailler sa mémoire, d’autre part parce que ça faisait toujours meilleur effet auprès des clients.
« Un t… Thé au citron et… Une part de cheesecake. Je… Je vous apporte ça t… Tout de suite. » Dit-il avec difficulté, ponctuant la fin de sa phrase en s’inclinant respectueusement comme on le faisait dans les pays asiatiques, une habitude que Daisuke avait prise et gardée sans état d’âme.

Mais voilà qu’il se remettait à bégayer… Maudite sois-tu, situation embarrassante ! De quoi avait-il l’air, maintenant ? Malgré lui et le fait que ça pouvait sembler irrespectueux pour son interlocutrice, il lui tourna le dos rapidement, l’embarras rougissant à présent son visage, il en était certain. Bon. Il allait préparer cette commande, la servir, puis aller prendre sa pause déjeuner, comme promise par Mélanie. Ça lui permettra de se ressaisir un peu. Sûrement que cette matinée de service lui pesait un petit peu sur le mental. Mais alors qu’il allait se diriger vers les cuisine pour lancer la commande du gâteau, il sentit qu’on lui attrapait le bras. Manquant de tomber en arrière à cause de l’élan qu’il avait pris qui venait d’être brusquement coupé, il se rattrapa de justesse, retenant un cri de surprise, pour regarder par-dessus son épaule qui pouvait bien le retenir comme ça. C’était encore la jeune asiatique qui s’était soudainement exclamée.
« Attends ! »
Complètement pris au dépourvu, Daisuke ne trouva rien de mieux à faire que de se retourner un peu mieux vers la demoiselle, autant qu’elle le lui permit car elle tenait toujours son avant-bras, pour répondre.
« Euh… Oui ? »
La surprise pouvait sûrement se lire aisément sur son visage mais au moins, il ne rougissait plus. Il regardait juste sa cliente avec des yeux de merlan frit… Est-ce que c’était mieux ? Sûrement pas, non. Mais à ce moment-là, il était plus préoccupé à savoir ce qui avait bien pu passer par la tête de la jeune fille pour qu’il ne remarque quoique ce soit.
« J’ai besoin de te parler, aurais-tu du temps à m’accorder dans la journée ? »

Alors ça, si l’adolescent s’y attendait... Lui parler ? De quoi ? Est-ce qu’il avait fait quelque chose de mal ? Ils ne se connaissaient pas, pourquoi voudrait-elle lui parler ? Toutes ces questions se bousculant dans son esprit, il n’en posa aucune pourtant. Il aurait pu, c’est vrai, mais il aurait été légèrement impoli de le faire comme ça. Et pourtant, ce n’était pas l’envie qui lui manquait.
« Ah, euh… Oui, bien entendu… J-Je vous apporte votre commande et… Et ensuite je p-prends ma pause d-déjeuner, je peux vous rejoindre… A ce moment-là, s-si vous voulez bien… »
La chinoise sembla approuver la proposition et s’excuser de son comportement, ce dont Daisuke lui assura qu’elle ne devait pas s’en faire. Après s’être assuré qu’elle ne manquait de rien d’autre, il se dirigea finalement vers les cuisines, encore un peu déboussolé par cette brusque demande. D’autant plus que l’asiatique lui avait demandé sur un ton qui ne semblait pas laisser beaucoup de choix. Il commençait véritablement à avoir peur d’avoir fait une bêtise. Pourtant, elle avait l’air très jeune. Peut-être faisait-elle parti du Conseil des Elèves ? Il en avait entendu parler un peu par ses premières rencontres au Campus mais sans avoir jamais vu un de ses membres. Franchement, si c’était bien l’objet de sa visite, l’année à venir s’annonçait bien avec une première infraction à son actif. C’est en soupirant à cette idée, le visage défait, que le serveur poussa la porte de la cuisine avant de lancer la commande du cheesecake. Puis, en attendant, il alla préparer le thé, l’air un peu inquiet.

Une fois la commande prête, il rejoignit la table de la jeune fille.
« Et voilà le thé au citron ainsi que le cheesecake, bon appétit. » Annonça-t-il avec le plus beau sourire qu’il put.
Le tout déposer sur la table, il se décida à retirer son tablier.
« Hum… P-puis-je m’asseoir ? » Finit-il par demander avec un léger sourire embarrassé.
Une fois l’approbation de son aînée obtenue, il s’assit en face d’elle, se faisant tout petit, la tête un peu rentrée dans ses épaules.
« A-alors ? D-de quoi vouliez-vous me p-parler ? » Demanda-t-il en prenant son courage à deux mains, mais non sans se mettre à tripoter une des mèches de cheveux qui encadraient son visage en l’enroulant autour de son index.





Be smiley
©️ Cendre

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Conseil des élèves

Personnalité de l'avatar : Lee Ji Eun (IU) [avatar: © Eriam]
Messages : 117
Atlantes : 155
Age : 17

MessageSujet: Re: Wanna have a drink ? [Daisuke/Shen] Lun 21 Aoû - 23:34



Wanna have a drink ?

Attendant sa commande, et remerciant le ciel, et tous les esprits qui peuplaient la terre que le jeune homme soit disponible rapidement, lui évitant d’avoir à attendre plusieurs heures à se ronger les sangs, Shen respira profondément pour reprendre son calme et ses esprits.


Elle n’avait pas le temps de prendre en compte sa gêne et son profond manque d’assurance. Elle n’était pas là pour elle, mais parce qu’elle avait été envoyée par le conseil des élèves, c’est à dire par extensions par les élèves eux mêmes qui considéraient que l’action qu’elle faisait était un bienfait pour le campus…
En effet, comme on pouvait aisément le deviner, Shen était assez douée pour se mettre la pression.

La jeune femme se passa une main fatiguée dans ses cheveux, maudissant sa distraction le matin même lorsqu’elle avait oublié de prendre un élastique pour les nouer. Se mordant doucement la lèvre, elle tenta de former un rapide chignon avec ses mèches raides, qui s’écroula après une poignée de seconde seulement. La chinoise abandonna avec un soupire, se contrant sur ce qu’elle devait faire. Contrairement à ce que les tables voisines pouvaient penser, elle n’était ni une stalkeuse, ni quoi que ce soit du même genre. En effet, si elle était depuis quelques heures à la recherche de Daisuke Galliano, c’était simplement pour lui demander quelques précisions à propos de son dossier d’inscription.
Malheureusement, ce n’était pas aussi simple que la tâche le laissait penser, puisque le jeune homme avait une situation familiale pour le moins délicate, et Shen se connaissait suffisamment pour savoir qu’elle serait on ne peut plus gênée de poser ces questions.


Le jeune serveur revint, et Shen ne sut dire si ce fut un soulagement où non de le voir poser sa commande sur la table. Et évidemment, toujours aussi à l’aise et confiante, la chinoise manqua à la politesse la plus élémentaire en ne l’invitant pas immédiatement à s’asseoir, ce qu’elle l’invita pourtant à faire avec un empressement gêné, heureuse pour une fois ses cheveux détacher puissent cacher même légèrement le rouge qu’elle sentait lui monter aux joues.

Shen enfonça ses ongles dans sa cuisse, et prit une profonde inspiration. Elle devait être calme. Calme et maitresse d’elle même.

« Désolée de t’avoir dérangé, je suis Shen Quinn, secrétaire au conseil des élèves, se présenta-t-elle en ayant reprit son sang froid. Remarquant le visage anxieux de Daisuke, elle ajouta d’une voix plus timide qu’elle ne l’aurait voulu : C-ce n’est rien de grave, je t’assure. »


Elle fit une pause, cherchant à nouveau ses mots sur comment continuer. Pourquoi diable manquait elle tant d’aisance, de confiance en elle quand elle sortait des sujets qu’elle maitrisait, et même simplement des bases même des connaissances des règles de discutions ou de ce genre de chose, elle ne savait même pas comment le nommer. Il devait bien avoir au moins un livre a ce sujet dans la bibliothèque du campus, non ? Pourquoi diable ne l’avait elle pas trouvé depuis les deux ans qu’elle parcourait ses rayons au moins quatre fois par semaine ? On lui avait toujours dit qu’elle était intelligente. Très intelligente, mais il n’était pas rare pour la chinoise d’en douter, et dans ces moments là plus que dans les autres.

Et surtout, pourquoi tout ne fonctionnait pas comme dans les plans qu’elle faisait pourtant à longueur de journée ? Elle était toujours félicitée pour ces derniers, que ce soit en stratégie théorique ou pratique… pourquoi diable alors ne parvenait elle pas à les mettre en place dans la vrai vie. Enfin, quand elle en était le principal sujet. Shen ne s’était jamais considérée comme une personne imprévisible, et personne ne l’avait jamais démenti à ce sujet. Mais c’était un fait, la jeune chinoise n’arrivait pas à agir conformément à son propre plan, pas plus qu’elle ne réagissait comme elle l’avait prévu…

A nouveau brièvement plongée dans ses pensées, Shen tendis machinalement la main vers sa tasse de thé, arrêtant brusquement son geste alors que ses doigts n’étaient plus qu’à quelques centimètres de l’anse. Rivant brusquement ses iris obsidienne dans les prunelles claires du jeune homme, elle demanda finalement.

« C-C’est ta pause déjeuné, non ? balbutia-t-elle, retirant rapidement sa main pour la coller contre l’autre, les frottant nerveusement l’une contre l’autre. Je suis vraiment désolée, je suis vraiment impolie… Je… Commandez quelque chose, je vous en prie. Je vous invite. »

La jeune femme était tellement gênée, qu’elle n’osa relever son regard pour croiser celui de Daisuke que plusieurs longues secondes plus tard, après s’être mordue nerveusement la lèvre plusieurs dizaine de fois. Sans même se rendre compte qu’elle passait du « tu » au « vous » sans la moindre logique.

En toute sincérité, à ce moment précis, Shen n’avait qu’une envie : sortir une feuille de papier, et lister par ordre tout ce qu’elle devait dire ou faire. De manière totalement perfectionniste et maniaque –oui, en prime de sa paranoïa, Shen avait également un côté maniaque-. Et de procéder de manière parfaitement logique, en effectuant les taches une à une, puis en les barrant.
Sentant qu’elle allait compulsivement se saisir d’une feuille, et d’un stylo, elle força ses deux mains sur ses genoux, et respira profondément.
Tout allait bien se passer.
N’est-ce pas ?

© Cendre


Truth hurt because truth is real
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Artéfactien intimidé

Personnalité de l'avatar : Logan Lerman
Messages : 24
Atlantes : 53
Age : 15

MessageSujet: Re: Wanna have a drink ? [Daisuke/Shen] Mar 22 Aoû - 23:57

img_rp
Wanna have a drink ?
Smile for me ~
Ft. Shen Quinn

Lorsque la jolie chinoise lui assura qu’il ne devait pas s’inquiéter, que ce n’était rien de grave, Daisuke ressentit un certain soulagement qui détendit les quelques muscles qui s’étaient crispés lorsqu’il s’était assis. Déjà ça de moins à redouter. De plus, la demoiselle s’était présentée. Shen Quinn. C’était un joli nom, chantant, presque musical. Ça lui va bien… Ne put s’empêcher le garçon de penser. En tous cas, il allait prendre le plus grand soin de ne pas oublier, malgré la tête en l’air qu’il pouvait être parfois. Il nota également qu’elle faisait partie du Conseil des Elèves. Il avait donc vu juste ceci dit, ce statut avait un effet quelque peu… Intimidant sur lui, même si la jeune fille qui s’était présentée en tant que telle n’avait franchement pas de quoi faire peur. Sauf de faire une gaffe qui enlèverait toute crédibilité à ses yeux, ce qui était la dernière chose que le garçon souhaitait en cet instant. Ce qui, au final, ne tarderait pas à arriver, forcément.
« Euh, je m’appelle Daisuke Galliano, enchanté… » Commença-t-il en s’inclinant légèrement en avant, les deux mains posées à plat sur ses cuisses, mais s’interrompant bientôt, se rendant compte de son erreur. « … Mais j’imagine que vous le savez déjà puisque vous êtes venus me trouver… » Termina-t-il avec un sourire gêné et se grattant derrière la tête dans un geste embarrassé. A l’avenir, mieux valait qu’il se taise et qu’il se contente de répondre « oui » ou « non »… Non, même de seulement hocher la tête, ça ferait encore moins de dégât.

Un silence gêné s’ensuivit. Tiens, ils devaient avoir l’air fin tous les deux, l’un n’osant pas plus dire un mot que l’autre… Le serveur aurait bien volontiers lancé un sujet de conversation mais ç’aurait été impoli de détourner le sujet de la visite de la jeune asiatique. Elle voulait apparemment l’entretenir de quelque chose. Si seulement il savait quoi, il aurait pu l’aider un peu… A vrai dire, l’embarras de Shen mettait Daisuke un peu plus à l’aise. Etrange, diriez-vous, et sans doute que le brun vous donnerait raison. S’il regardait la scène de l’extérieur et qu’il possédait l’omniscience d’un narrateur, par exemple, il se détesterait sûrement d’avoir ce sentiment. Se réjouir du malheur des autres était bel et bien l’une des choses que l’italien avait le plus en horreur. Ceci dit, il n’y pouvait rien, c’était sûrement chimique dans son cerveau. C’était sans doute le fait qu’il n’était pas tout seul dans cette position de faiblesse qui le rassurait.

Mais finalement, c’est la brune qui brisa le silence.
« C-C’est ta pause déjeuné, non ? Je suis vraiment désolée, je suis vraiment impolie… Je… Commandez quelque chose, je vous en prie. Je vous invite. »
« Non, non, ne vous en faites pas… Je mangerai plus tard, et puis… C-c’est compris dans mon salaire, de toute façon… »
Elle se mit légèrement à s’agiter, ce qui produisit l’effet de vouloir à tout prix la rassurer chez le jeune homme, le rendant soudainement très serein. S’ils continuaient comme ça, ils n’allaient pas s’en sortir. A être timide ainsi, il la mettait dans l’embarras et il ne voulait pas qu’elle se sente mal à l’aise dans cet endroit qui était censé être un lieu de détente, chaleureux et accueillant, là où l’on fait pour que les clients qui y viennent se sentent bien. Il en oubliait son métier. Alors il se ressaisit et décida de faire ce qu’il savait faire de mieux. Un grand et franc sourire illumina son visage, un de ceux rassurants qu’il adressait aux gens lorsqu’il se sentait bien et qui s’avérait souvent contagieux.
« Tutoyez-moi, je vous en prie, je suis encore jeune, ça fait un peu bizarre. »
Bon, certes, c’était un peu l’hôpital qui se foutait de la charité. Mais bon. C’était un premier pas pour mettre l’autre en confiance ? Enfin, il l’espérait. « Vous devriez goûter le cheesecake, il est fait maison par notre chef et il est doué. Par contre, si le thé est moins bon, c’est normal, c’est moi qui l’ait fait. » Poursuivit-il en riant légèrement. Une petite plaisanterie la faire rire devait détendre un peu l’atmosphère.





Be smiley
©️ Cendre

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Wanna have a drink ? [Daisuke/Shen]

Revenir en haut Aller en bas

Wanna have a drink ? [Daisuke/Shen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 01. Girls just wanna have fun !
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» Daisuke Kimaru, le Morose [en cours]
» [libre] I wanna be, the very best !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Atlantis :: Cafés-