Pensez à faire des personnages masculins. On les aime aussi ! ♥
C'est bientôt la rentrée! Tenez vous prêt!

Partagez| .

Un peu d'aide nous fait grand bien, un second sert de soutien [Daisuke Galliano]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Artéfactien désintéressé

Personnalité de l'avatar : Barbara Palvin
Messages : 36
Atlantes : 63
Age : 15

MessageSujet: Un peu d'aide nous fait grand bien, un second sert de soutien [Daisuke Galliano] Mar 22 Aoû - 16:33

“ Un peu d'aide nous fait grand bien ”

“Un second sert de soutien ”

Aujourd'hui, j'avais décidé d'aller à la bibliothèque dans le but d'en apprendre encore et toujours plus sur le Campus, les Maeior, Maeolitas, Maeimpruden, et tout ce qui va avec. J'étais effectivement arrivée à la conclusion que c'était là le meilleur moyen d'aborder ce nouveau monde avec plus de sérénité. D'autant plus que je m'étais inscrite à Améthyste, l'école de stratégie, alors mieux valait être calée sur le sujet.

Néanmoins, il faut croire que je ne sais pas bien choisir mes livres au premier coup car ceux que je venais d'achever ne m'apprirent pas grand-chose de plus. Je me levai pour les ranger en soupirant. J'en profitai pour parcourir la pièce du regard : il n'y avait pas grand-monde à se perdre ici, ce qui est plus que compréhensible face à un repos signifiant de vacances. Moi-même j'aurais été la première à sortir si je n'étais pas seule en territoire inconnu. Il y avait un groupe, au loin, qui chuchotait pas mal, d'autres plus silencieux, quelques-uns seuls.

J'aurais aimé être en groupe, moi aussi. Mais pour l'instant, je ne connais que Shen Quinn, du Conseil des élèves, elle a certainement d'autres chats à fouetter. Puis bon, la bibliothèque c'est pas trop l'endroit rêvé pour faire de nouvelles rencontres, à moins de tomber sur un auteur commun, ou bien vous savez, cette scène prisée par les films où vous êtes deux à vouloir vous saisir d'un livre, puis soudainement y'a un ralenti, de la musique classique et limite des pétales de rose sortis d'on ne sais où ?
Comment ça, je critique les clichés romantiques ?

Ahlàlà, si j'étais encore en France, j'en aurais sûrement ri avec Will.
...
Stop Aerith, on ARRÊTE avec les "si" et autres dérivés. Ta vie est comme ça maintenant. Souviens-toi plutôt de pourquoi tu es ici, à savoir : trouver des renseignements, en apprendre toujours plus sur cette nouvelle vie.

Du coup je me retourne vivement, parce qu'à force de marcher à la dérive j'ai fini par m'approcher du bureau de la secrétaire. Sauf que dans mon geste, mon coude a percuté une pile de livres tremblotantes que j'analyse par la suite comme celles des livres fraichement rendus et donc pas encore rangés, qui tombe sans que je n'ai le temps de faire quoique ce soit, entraînant sa voisine au passage.

J'entends les livres tomber en fermant les yeux face à mes bêtises, puis la voix de la secrétaire :

- Non mais dîtes Mademoiselle ! Vous pouvez pas faire attention ?! Pour la peine,  vous allez me faire le plaisir de ranger ces livres ! Maintenant !

- Ou-oui Madame, désolée...

Je pouvais le sentir le regard des autres alors que je ramassais péniblement les livres pour reconstruire les piles. Certains amusés, d'autres indifférents. J'essayais de les trier au mieux par ordre alphabétique et catégories, assise par terre, mais ils étaient plutôt bien différents les uns des autres. Je jouais vraiment de malchance...

Je pris une pile aussi grosse que possible et entrepris de trouver l'allée où poser le premier. Qu'est-ce que c'est lourd...






Love yourself first and everything else falls into place

©️ Cendre
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Artéfactien intimidé

Personnalité de l'avatar : Logan Lerman
Messages : 24
Atlantes : 53
Age : 15

MessageSujet: Re: Un peu d'aide nous fait grand bien, un second sert de soutien [Daisuke Galliano] Mer 23 Aoû - 19:37

img_rp
Un peu d'aide nous fait grand bien
Un second sert de soutien ~
Ft. Aerith Morei

C’est là que vous allez vous dire que ce type, Galliano, n’est vraiment pas normal. En ce jour de repos accordé par son patron, il aurait pu faire plein de choses, aller se promener, visiter un peu mieux le campus, régler les derniers détails administratifs de sa nouvelle année, préparer sa rentrée, aller à la plage, retrouver des amis, même faire les boutiques en ville ! Oui, il aurait pu faire tout cela. A ceci près que des amis… Ça ne faisait que deux mois qu’il était ici et il avait travaillé à temps plein déjà. C’était les vacances, son emploi du temps ne lui permettrait plus de travailler autant durant l’année alors il fallait en profiter ! Du coup, à part son colocataire et quelques collègues, il ne connaissait pas grand monde. Bon, vous me direz que ça fait déjà pas mal, en tous cas au moins une personne avec qui il aurait pu passer du temps. Mais non. Daisuke n’était pas comme ça. Malgré le soleil de fin d’été qui brillait dans le soleil et faisait fuir les nuages par sa chaleur, un temps propice à sortir prendre l’air, le garçon de café, lui, préféra aller se terrer dans la bibliothèque. Oui, vous avez bien entendu, la bibliothèque.

L’italien avait toujours aimé cet endroit. Enfin, en vérité, il y a peu d’endroit qu’il n’apprécie pas. Même une ruelle sombre, sale et glauque, il réussirait à lui trouver un certain charme. Malgré le fait qu’il aurait les pétoches, oui, tout à fait. Mais dans les bibliothèques, le brun appréciait le silence qui régnait et les efforts que tous les visiteurs faisaient pour le maintenir. A ses yeux, cela prouvait l’empathie des gens et le souci du confort de l’autre. Cela le mettait toujours de bonne humeur que d’aider autrui et rendre heureux son prochain mais lorsqu’il était témoin de ce même rapport entre deux autres personnes sans que ça ne vienne de lui, c’était encore mieux. Enfin. C’était le sourire aux lèvres, comme d’habitude en fait, que Daisuke pénétra dans l’endroit en début d’après-midi, saluant chaleureusement mais aussi silencieusement les bibliothécaires pour ne pas causer de tort.

En voyait notre gentil adolescent à la tête et l’allure d’enfant sage, on pourrait croire qu’il lit ses livres de littérature de manière assidue, qu’il a été bien éduqué et qu’il connaît ses classiques, qu’il lit des livres dits « intelligents ». Et pourtant… Plus d’un seraient surpris de constater vers quel rayon il se dirigea ce jour-là. Il parcourut une rangée du doigt, s’interrogeant sur son choix du jour. Bon, ceci dit, il n’en avait pas beaucoup en réalité. Mais il avait l’habitude à présent. Rares étaient les petites bibliothèques qui avaient une collection de mangas conséquentes, à son grand regret. Mais il s’y accommodait, Daisuke s’accommodait toujours des petits désagréments qui pouvaient survenir dans sa vie. Trouvant une série à son goût, et surtout qu’il n’avait pas déjà lu, il alla s’installer à une table pour profiter un peu du calme de la grotte de savoirs.

Pourtant, quelques minutes plus tard, un bruit sourd et inhabituel vint déranger sa lecture si tranquille, le faisant légèrement sursauter car il ne s’y attendait pas. Lorsque le mage novice tourna la tête dans sa direction, comme les autres personnes présentes, il aperçut une jeune fille près d’un tas de livres éparpillés par terre. D’après l’air désolé et embarrassé de la jolie brune, il en déduisit aisément qu’elle avait dû les faire tomber par inadvertance… Daisuke ne connaissait que trop bien ce sentiment, ça lui arrivait parfois aussi. Il ne put faire autrement que de compatir pour l’adolescente qui était en train de se faire sévèrement réprimandée par la bibliothécaire. Il n’entendit pas clairement ce qu’elle lui disait mais elle semblait la condamner à ranger les livres qu’elle avait fait tomber. Ce qui était assez normal puisque c’était de sa faute qu’ils jonchaient à présent le sol. Et pourtant…

Le garçon ne put s’empêcher de l’observer un instant, n’ayant pas bougé, se demandant sûrement s’il devait ou ne devait pas aller l’aider. Peut-être que la surveillante aigrie ne le permettrait pas, il ne voulait pas causer du tort. La jeune fille avait déjà commencé à rassembler les bouquins en piles, semblant chercher à faire un quelconque tri par genre, auteur ou ordre alphabétique, à en juger par sa façon de scruter les jaquettes. Mais alors qu’elle terminait ses piles, elle en prit une qui semblait bien trop haute pour elle seule et c’est à ce moment-là que la bibliothécaire disparut derrière des rayons, sûrement à la recherche d’un bouquin ou pour en ranger un autre. Le japonais referma son tome, en retenant la page, bien sûr, et s’approcha de la jeune fille qui avait tout l’air en difficulté.
« Salut ! Besoin d’un coup de main ? Donne m’en une partie, je vais t’aider. » Fit-il à voix basse pour ne pas se faire remarquer mais non sans son joli sourire chaleureux et amical comme réconfort.
Se saisissant de la moitié de la pile environ, il fit bien attention de ne pas tout renverser.
« On doit aller les remettre en rayon ? » Demanda-t-il ensuite en observant les différentes jaquettes pour avoir une idée d’où aller.






Be smiley
©️ Cendre

Revenir en haut Aller en bas

Un peu d'aide nous fait grand bien, un second sert de soutien [Daisuke Galliano]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Petite aide fait grand bien. [Clay]
» Parce que nous le valons bien... ♥
» Le destin fait parfois bien les choses ? Ft Justin.
» Gabriel Loisell - La maladie a au moins un avantage, elle nous fait connaitre nos amis
» Petite aide fait grand bien ▬ Andrea

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Campus :: Bibliothèque-