Pensez à faire des personnages masculins. On les aime aussi ! ♥
C'est bientôt la rentrée! Tenez vous prêt!

Partagez| .

[Libre]Amusons nous tant que l'air est léger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

La Team Admin

Messages : 97
Atlantes : 214

MessageSujet: [Libre]Amusons nous tant que l'air est léger Lun 7 Aoû - 20:21

Les festivités battent de  leur plein. Les élèves du campus se rassemble sur les stands principaux ainsi que les habitants et peut-être même les professeurs? 


L'ambiance est bonne, l'air est léger, cela sent la fête à plein nez! 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Artéfactien insoumis

Personnalité de l'avatar : Blake Steven
Messages : 47
Atlantes : 82
Age : 18

MessageSujet: Re: [Libre]Amusons nous tant que l'air est léger Mer 9 Aoû - 2:42

Festival.




Je regarde les stands qui s'établissent devant moi comme un petit enfant dans un magasin de bonbons. Je m'extasie devant tout ce que je vois, c'est tellement génial ce genre d'événement! Au campus, ils en font souvent de ce genre mais je dois avouer que là, je suis encore plus excité que d'habitude.
Les stands sont illuminés, tout les gens que je croise souris (sauf les dépressifs de service?). En temps général, les habitants de l'île sont plutôt joyeux puisqu'ils ont préféré rester ici. De toute façon, je commence à avoir l'habitude de me faire remballer, ma vie est un running gag ambulant. Oooh qu'est-ce que je peux être simple à combler comme humain! Mais c'est ce qui est bon! J'adore me réjouir de tout parce que ça demande pas vraiment d'énergie.




Bon maintenant, mettons en marche notre cerveau! Qui dit Yann dit explosion! Je dois réfléchir à un truc stupide à faire. Oh oui! C'est le bon événement pour ça. Pour faire n'importe quoi! Et puis cette fois, je pourrais facilement me cacher dans la foule et leurrer cette foutue sécurité! 
Cette fois-ci, je le jure sur l'honneur Dwight, vous n'attraperez jamais Yann Xème du nom en vie! Je dois faire preuve d'inventivité pour une fois. 
Génie Yann est là pour s'amuser. Alors génie Yann va s'amuser! Quitte à se prendre quelques murs en pleine tête! 




CHAUD DEVANT! ALLONS ROULER SUR DES TONNEAUX! 


© Cendre





Hi Dumber's here





When stupidity knows no limit.
©️ Cendre

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Artéfactien désintéressé

Personnalité de l'avatar : Alina d'Odessa
Messages : 111
Atlantes : 317
Age : 17

MessageSujet: Re: [Libre]Amusons nous tant que l'air est léger Mer 9 Aoû - 12:03





















 « Amusons-nous tant que l'air est léger »
Il ne faut surtout pas gâcher ~




Lee était sortie. Eh oui, sortie dehors. Et vous savez quoi ? Même qu’elle était au festival. Stupéfiant, n’est-ce pas ? Est-ce qu’elle était malade ? Nooon… Enfin peut-être que si. Oui, il y avait sûrement un peu de ça pour qu’elle aille à un festival, l’un des endroits les plus peuplés, et en toute connaissance de cause. Oui, ça devait être la maladie… De l’ennui. En effet, le Conseil des Elèves lui avait confisqué tout son matos informatique après sa bourde. Franchement, cette histoire devenait de plus en plus pesante, si bien que la rouquine s’était jurée de ne plus jamais faire aucune erreur, ou elle détruisait tout son matos elle-même. C’était radical, oui, mais il fallait bien ça. Enfin bref. Du coup, mis à part sa punition au Conseil qui l’occupait la journée, lorsque le soir venait, elle se faisait chier à en mourir. Alors, elle allait se balader, parfois s’entraîner. Et ce soir-là, justement, elle avait décidé balade. Sûrement pas le meilleur soir, certes, mais bon…

Honnêtement, les couleurs, les guirlandes et les lampions des stands illuminaient la nuit et l’ukrainienne trouvait cela vraiment beau. Peut-être juste de loin, c’est vrai. Par contre, le brouhaha qui s’élevait était nettement moins attrayant. Enfin bref. Malgré tout, l’adolescente se dirigea vers le festival et, bientôt, y entra, déambulant dans la foule, les mains dans les poches de sa veste, la capuche relevée, comme toujours, de laquelle ses longs cheveux dépassaient. Elle zyeutait un peu les stands, curieuse. Peut-être qu’elle pourrait dénicher quelques pâtisseries et sucreries… Après tout, ce genre d’événement devait vendre que ça. Ah… Franchement, sa gourmandise la perdra un jour. Repérant un de ces stands débordant de ces choses sucrées, elle s’en approcha. Le vendeur était occupé par d’autres clients. Il fallait dire qu’il y avait foule, et on pouvait comprendre pourquoi. Contemplant le trésor, Lee fût bien obligée de constater que l’étale était bien trop rempli. Si ça continuait, tout allait tomber, ça serait gâché… Non, il valait mieux sauver ce petit gâteau, là, au glaçage coloré saupoudré de petits vermicelles. Elle en avait l’eau à la bouche rien qu’en le regardant. Et hop, en un tour de main, vérifiant comme si de rien n’était que le vendeur, les clients ou le reste des gens autour ne remarquaient rien, la pâtisserie termina dans sa poche ventrale et le tour était joué. Plus qu’à trouver un coin tranquille plus loin d’ici pour se régaler…



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


Selfish as well ~

©️ Cendre
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Mage désinvolte

Personnalité de l'avatar : Oh Yeon Seo
Messages : 71
Atlantes : 72
Age : 21

MessageSujet: Re: [Libre]Amusons nous tant que l'air est léger Mer 9 Aoû - 20:34

Festival.
A
nouveau vêtue de son gros sweat noir, de son jean noir et de ses baskets qui commençaient à avoir des trous un peu trop larges pour être encore qualifiées de "neuves" Louise arpentait les allées où les différents stands se trouvaient. Elle n'avait pas spécialement chaud accoutrée ainsi, à vrai dire, c'était plutôt pour faire des missions d'infiltration solo et s'entraîner à ne pas se faire repérer en foule. En quelque sorte Louise voulait devenir un maître ninja, et l'idée de redoubler une nouvelle fois pour devenir une vraie pro' dans le campus lui plaisait bien, même si cela allait vouloir dire qu'elle aurait arpenter le même campus pendant sept longues années. Et se retrouver dans une classe d'inconnus ne lui faisait nullement peur en raison de son aptitude à se sociabiliser plus vite que son ombre. Mais là n'était pas le sujet, il fallait plutôt profiter du festival annuel, c'était un bon commencement.

Evidemment Louise ne se baladait pas au hasard. Avant de commencer à s'infiltrer ici et là, la demoiselle avait un objectif bien fixé en tête : trouver Yann. Et dieu savait comme il n'était pas difficile de ne pas tomber sur le turbulent garçon. Acolyte de la jeune fille mais certainement pas aussi discret et stratégique qu'elle. Au moins, ils formaient une paire originale. Et Louise connaissait si bien Yann que se douter des stupidités qu'il pourrait bien faire n'était absolument pas un challenge. En effet, elle finit par apercevoir sa tignasse au loin, ainsi que son visage qui traduisait parfaitement les émotions du garçons. La jeune fille s'élança dans sa direction : un festival sans Yann n'était pas un vrai festival ! 


© Cendre


Dumb

We're all mad here.
© Cendre
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Artéfactien insoumis

Personnalité de l'avatar : Blake Steven
Messages : 47
Atlantes : 82
Age : 18

MessageSujet: Re: [Libre]Amusons nous tant que l'air est léger Ven 11 Aoû - 3:08

Festival.




Première étape de mon plan "Ride that barrel boiiiii": Trouver une bonne allée en pente.
Alors comme un bon (ou mauvais) stratège, je furète dans les allées du festival pour trouver LA rue qui va pouvoir assouvir mes plans. Rien que d'y penser, je ris déjà de cette nouvelle expérience.
Le saviez-vous? Je note toutes mes idées et expériences à réaliser dans un carnet. Mais ce que vous ne saviez pas parce que j'invente des idées au hasard à 3 heures du matin, c'est que parmi ces inventions magnifiques il y avait "Sauter d'un toit pour atterrir dans un arbre tel un film d'action hollywoodien". Une que j'ai réalisé dès ma première année. 
Résultat? Je me suis pété une jambe. Noice choix de ma part mais malgré la douleur, j'ai enfin pu rayer cette expérience! Morale de l'histoire: Même ici, on n'est pas dans un film d'action. Et ma jambe s'en souviendra.


Mais alors, malgré cette morale, ai-je appris de mes erreurs? Nope. Parce qu'aujourd'hui c'est le plan (comme dit plus haut) "Ride dat barrel boiiiiii". Ce plan consiste à attacher deux tonneaux ensemble avec une planche par dessus et descendre à toute vitesse une rue sans tomber. Moi, Yann Dwight, relève le défi de la connerie. Et ce sera au festival juste pour le plaisir de hurler "Attention convoi d'abrutis en approche!". J'attends ça depuis tellement longtemps. Mais alors que je repère enfin la rue parfaite et que je commence mes recherches de tonneaux, je vois Dumb. 
DUMB EST LA! Oh mon dieu, ça va être encore plus génial si elle est avec moi. Je me dirige vers elle en courant presque mais elle semble déjà m'avoir repéré. Quelle chance! Pas besoin de hurler son nom ici. 
Mais je vais le faire quand même. 


"DUMB! Come here! Gros nouveau projet pour notre équipe!" Je la prends par les épaules, des étoiles dans les yeux et je lui souris comme un fou tant je suis excité. (Bg de la langue française). "Aide et participe avec moi au projet "Ride dat barrel boiiiiii"! On va trop s'éclater!" 


Je lui explique brièvement le plan. En gros, maintenant que j'ai trouvé la pente, il faut trouver 4 tonneaux et deux planches pour pouvoir faire les imbéciles. 


"Avec ta magie des plantes, on va pouvoir accrocher tout ça sans risquer que tout se casse et on va pouvoir monter des tonneaux en furie!" 


Je sautille sur place comme un enfant et je pars chercher les tonneaux que j'ai trouvé la dernière fois derrière un bar à thème. C'est de là que m'est venu l'idée d'ailleurs. J'en pousse deux, un par un et quand je les amène enfin en haut de la ruelle pentue. Je suis complètement mort, heureusement que Louise a fait aussi sa part du marché et a ramené les tonneaux que je lui ai montré. 
Je ramène deux planches que j'ai sobrement caché sur un chantier non loin d'ici et j'en tends une à mon acolyte. 


"Tu vas voir, ça va être génial! On va se faire démonter et perdre un ou deux membres mais qu'est-ce qu'on va se marrer!" 


Je ne tiens plus en place et je regarde Dumb.


"Oh princesse des plantes, puissiez vous lier ces tonneaux et planche pour faire deux luges pour terres fermes afin que nous puissions faire du surf?"


Je m'incline de manière théâtral tout en lui faisant un baise main. Mon dieu que je suis bon acteur! Je devrais faire star mondial. Ca m'irait tellement bien! 
Enfin... Je ne pense pas puisque une semaine sur deux j'aurais au moins quelque chose de casser mais sans ça, je suis le maître de la comédie.
Parole de génie Yann! 
Louise finit par créer les deux surf-tonneau et je monte sur le mien tout excité.


"Si tu as peur, c'est maintenant qu'il faut partir. Mais sans toi c'est moi cool Dumb" 


Je fais la moue et je pousse légèrement le surf-tonneau avec un bâton. Il commence à dévaler doucement la pente. Je souris.  


"WOUHOU GO BARREL GO!" 


Cette glissade ne fait que commencer.

© Cendre





Hi Dumber's here





When stupidity knows no limit.
©️ Cendre

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Artéfactien désintéressé

Personnalité de l'avatar : Barbara Palvin
Messages : 36
Atlantes : 63
Age : 16

MessageSujet: Re: [Libre]Amusons nous tant que l'air est léger Jeu 17 Aoû - 14:43

“ Festival ”

“ Make your own adventure ”

Voilà quelque jours que je suis sur le Campus Atlantis, et on ne peut pas vraiment dire que j'ai fais bonne impression, rien qu'à moi-même. Si le fait que le voyage se fasse par voie maritime m'a un peu aidé à le surmonter, mon attitude jusqu'ici n'avait rien à envier à un chiot abandonné, les gémissement en moins. Pas très classe.
C'est pourquoi il est temps que ça change !
Si j'ai bien tout compris, ce soir a lieu un festival pour fêter l'été, comme on en voit dans ces grands reportages asiatiques qui passent parfois à la télé (Papa est fan de la culture asiatique). Genre, des stands partout, de la bouffe, des masques.. Comme un marché en fait. Mais la nuit. Avec de la musique. Et un feu d'artifice, peut-être ?
Bon, j'avoue, je suis pas très renseignée. Mais je sais qu'il y a un truc.

Du coup je me change, il fait plutôt doux, je dirais même que c'est une chaude soirée, en tout cas c'est comme ça que je le ressens. J'enfile donc une robe claire à volant, une veste et des sandales confortables, tout en laissant mes cheveux détachés. Un petit sac pour profiter des étalages, and here we go ! Je quitte l'internat pour le coeur de la ville.

Depuis que je suis à Atlantis, je réfléchis à beaucoup de choses. En fait, je remets un peu ma vie en question. Comme lorsque j'ai découvert que Will m'aimait depuis longtemps, mais en moins agréable.
• Déjà, je ne suis pas une humaine comme les autres. Je suis de la race des Maeolitas, c'est-à-dire que j'utilise de la magie à l'aide d'un artefact, comme dans Harry Potter.
• Mon artefact à moi, c'est la bague d'or que j'ai hérité de Maman alors qu'elle était encore en vie.
• Je contrôle l'eau, mais c'est vachement fatiguant.
• Il existe toute sorte de pouvoirs, y comprit des pas mal effrayant.
• Les personnes mal attentionnées peuvent en fait être encore plus dangereuses que tout ce que je pouvais alors imaginée.
• Je suis actuellement loin de ceux que j'aime, entourée d'inconnus magiques.
J'avoue que seule, j'ai un peu du mal à ne voir que le côté positif de la chose. Mais il est hors de question que je reste là à me morfondre. J'ai horreur de faire du surplace. Je suis coincée au Campus Atlantis jusqu'à la fin de mes études ? Très bien, y'a plus qu'à rendre cette expérience totalement démentielle. Je suis une Maeolitas ? Qu'à cela ne tienne ! Il me suffit d'apprendre à me maîtriser. C'est aussi simple que ça !

Motivée par ces fraîches résolutions, je me suis promenée parmi cette foule emplis de gens magiques - j'en fais partie après tout, il faut juste que je comprenne que j'y suis à ma place - bien décidée à profiter de mon premier festival. Comme j'aurais aimé que Will soit là, avec moi ! J'en suis sûre, ça aurait été super. A défaut de mieux, je prends plusieurs photos à l'aide de mon téléphone que je lui enverrai. Le mieux pour nous est d'être heureux même loin de l'autre, pour atteindre un sommet de bonheur encore plus intense lors des retrouvailles !






Love yourself first and everything else falls into place

©️ Cendre
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Conseil des élèves

Personnalité de l'avatar : Lee Ji Eun (IU) [avatar: © Eriam]
Messages : 117
Atlantes : 155
Age : 17

MessageSujet: Re: [Libre]Amusons nous tant que l'air est léger Jeu 17 Aoû - 21:27



Let's enjoy summer event.

Shen retint un énième soupir quand sa compagne lui tira pour la énième fois le bras pour l’entrainer derrière elle. Le petit manège durait depuis une bonne heure, et si la chinoise s’en était lassée depuis la première seconde, ça ne semblait pas être le cas de sa camarade, qui sautillait comme une enfant de six ans dont il ne lui restait que l’âge mental. Cette dernière avait embusqué la secrétaire à l’angle d’un couloir, et l’avait ensuite entrainé de force derrière elle jusqu’au festival.

N’allez pas croire que la troisième année était malheureuse de se rentre à l’évènement estival organisé par Atlantis, elle aurait seulement voulu en profiter… plus calmement. Un mot qui semblait parfaitement étranger à la blonde qui l’accompagnait, qui alternait entre un monologue babillant qui se perdait dans le bruit de la foule, sans que la maeimpruden ne s’en sente dérangée le moins du monde, et des petits cris de joies, de surprise, ou d’autres sentiments que la major ne parvenait pas à déterminer dans l’humeur bien trop labile à son goût de son ainée.


Un bref sourire étira ses lèvres quand les deux étudiantes passèrent devant le stand de sucettes, ralentissant une poignée de seconde pour dégainer son téléphone et immortaliser les sucreries géantes et colorés qui semblaient tout droit sorti d’un livre pour enfant. Ses pensées s’égarèrent rapidement vers Machin qui lui avait demandé quelques jours plus tôt de lui prêter de l’argent pour s’en acheter une. Personne étrange, que cet interlocuteur dont elle n’avait jamais vu le visage et qu’elle ne connaissait que par SMS, suite à une erreur de numéro de sa part. Si il n’aurait pas d’argent de sa part pour acheter sa friandise, il aurait cependant une belle photo.

La chinoise n’eu guère le temps d’y penser plus longtemps, Léa lui agrippant déjà le bras une nouvelle fois pour la tirer vers un nouveau stand, passant devant une adolescente prenant des photos avec son téléphone. Cette dernière sembla attirer son attention, si bien qu’elle s’arrêta en face d’elle, si brusquement que Shen faillit lui rentrer dedans.

« Allison ? demanda-t-elle, avant de froncer les sourcils. Ah non. Toute personne normal se serait excusée, et aurait continué son chemin, mais Léa n’était –heureusement ou malheureusement- pas ainsi. Elle continua ainsi a monologuer, s’adressant à présent à l’inconnue sans même lui laisser le temps de répliquer je t’ai jamais vu ici, tu t’appelle comment ? Moi c’est Léa, et elle Shen ! T’as déjà vu le stand de pâtisseries, et celui de yukata ? Ils sont vraiment beaux ! Et les vendeuses sont sympas, pas comme dans celui de porcelaine, où la dame était vraiment grincheuse avec ses vieux trucs ! Mais les deux gars avec elle étaient vraiment canon ! Oh, attend, ce gars est pas mal non plus. Bougez pas les filles, je vais voir son stand ! »


Shen la regarda partir avec un soupir aussi épuisé que désolé. Se tournant vers l’adolescente, elle esquissa un timide sourire avant d’incliner légèrement la tête en signe d’excuse.

« Désolée pour ça, marmonna-t-elle avec gêne, elle jeta un coup d’œil dans la direction de sa camarade venait de prendre, avant d’ajouter : Si on veut prendre la fuite, c’est le moment où jamais. »



© Cendre


Truth hurt because truth is real
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Artéfactien désintéressé

Personnalité de l'avatar : Barbara Palvin
Messages : 36
Atlantes : 63
Age : 16

MessageSujet: Re: [Libre]Amusons nous tant que l'air est léger Ven 18 Aoû - 0:00

“ Festival ”

“ Make your own adventure ”

J'ai regardé mon téléphone en souriant. J'avais plutôt réussi mes photos, le rendu était bien satisfaisant. Mais je n'ai pas eu le temps d'admirer mon travail qu'une fille s'arrêta devant moi.

- Allison ? Ah non.

La blonde fronça les sourcils alors que sa copine s'arrêtait de justesse. Mais le flot de parole reprit bien vite :

- Je t’ai jamais vu ici, tu t’appelle comment ? Moi c’est Léa, et elle Shen ! T’as déjà vu le stand de pâtisseries, et celui de yukata ? Ils sont vraiment beaux ! Et les vendeuses sont sympas, pas comme dans celui de porcelaine, où la dame était vraiment grincheuse avec ses vieux trucs ! Mais les deux gars avec elle étaient vraiment canon ! Oh, attend, ce gars est pas mal non plus. Bougez pas les filles, je vais voir son stand !

- Hem, sa- Eu, Ae... Je, bah... O-ok.

Je regardais la dénommée partir en direction de Mr. Le Bg un peu étonnée, j'avais finalement pas pu en placer une. Mais elle n'avait pas l'air méchante, loin de là. Je me tournais ensuite vers Shen, donc, qui prenait la parole après un soupir mi-dépité, mi-amusé.

- Désolée pour ça, déclara-t-elle, Si on veut prendre la fuite, c’est le moment où jamais.

- Vraiment ? N'attendons plus alors !

Riante, j'ai alors saisi la main de la chinoise avant de me faufiler au travers de la foule, dans la direction inverse de Léa. Je nous ai arrêté quelques mètres plus loin, devant un stand de confiserie. Puis j'ai éclaté de rire. C'était peut-être un peu méchant, et aussi un peu gamin, mais la somme des deux fait une petite blague enfantine, non ? Rien de bien important. Et Léa a un très bon argument de ne pas nous en vouloir, après tout.

- Nous voilà complices d'abandon ! Je m'appelle Aerith, enchantée Shen ! annonçai-je en lui tendant la main. Comme elle me la saisissait, j'ajoutai, désignant le stand : Une sucrerie pour sceller notre crime ?

Pour ma part, je jetais mon dévolu sur un petit cupcake - enfin, du regard bien sûr. Nous n'étions pas les seules attirées par cet étalage. J'étais ravie de cette rencontre étonnante, qui me permettait enfin de me décomplexer et d'agir. Je profitais enfin de la soirée, et je m'amusais même plutôt bien ! Top départ de ma vie au Campus !






Love yourself first and everything else falls into place

©️ Cendre
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Conseil des élèves

Personnalité de l'avatar : Lee Ji Eun (IU) [avatar: © Eriam]
Messages : 117
Atlantes : 155
Age : 17

MessageSujet: Re: [Libre]Amusons nous tant que l'air est léger Ven 18 Aoû - 22:57



Let's enjoy summer event.

Shen devait avouer que la situation lui avait échappé. D’aucun dirait qu’elle lui avait échappé depuis qu’elle avait croisé Léa dans les couloirs du dortoir des filles, mais cela n’était pas exact. Malgré toute la labilité et la volubilité de son humeur, la blonde restait cependant assez prévisible, et assez facile à gérer si on prenait la peine de s’y attaquer. Cependant, bien que la chinoise ait laissé un nombre incalculable de soupirs s’échapper de ses lèvres depuis qu’elle l’avait entrainé dans son sillage, une petite partie d’elle devait avouer qu’il était confortable de se laisser guider pas son ainé, qui voletait sans jamais se lasser d’un stand à l’autre.

La chinoise aimait la logique et la rigueur qui animait son esprit et la faisait avancer dans un univers réfléchis et cartésien, cependant, elle devait bien concéder un défaut à ce très de caractère très marqué chez elle, c’était qu’elle ne savait pas se laisser aller. Elle était parfaitement incapable de flâner simplement au milieu des rues colorées de lumières multicolores, qui attiraient les passants vers les boutiques tels des papillons de nuits. La troisième année avait besoin d’un plan d’attaque, de choses prévues, organisée.


Toutes choses qui avaient disparue quand l’inconnue se saisit de sa main après la proposition de Shen. Cette dernière devait avouer que bien que l’idée de s’éclipser soit parfaitement sérieuse, l’idée de la fuite tendait cependant plus du trait d’humour. Mais bon, la chose était loin d’être la spécialité de la jeune asiatique, et les faits le montrèrent une nouvelle fois.

Ainsi, la troisième année ne pu retenir un imperceptible soupir de soulagement quand la jolie brune s’arrêta enfin à côté d’un stand de sucrerie.

« Enchantée également. » Répondit la jeune femme avec plus de froideur qu’elle ne l’aurait voulu, et bien moins à l’aise à l’intérieur qu’elle ne sembla l’être, serrant la main que l’occidentale lui tendait avec un léger sourire aussi timide que gêné.

Heureusement, Aerith, puisque tel était son nom, proposa une parfaite diversion. Hochant la tête, Shen se décida quand à elle pour un carott cake en forme de muffin, n’étant pas forcément très à l’aise avec tout ce qui est très sucré.

Avalant une bouchée de gâteau, la jeune femme regarda autour d’elle, admirant la foule qui mouvait doucement dans une atmosphère festive. Son regard accrocha un éclair roux, mais ce dernier disparut si vite, que l’asiatique décida de ne pas y prêter attention, et se tourna à nouveau vers sa voisine, cherchant quelque chose à dire.

Elle n’avait jamais vu son visage, et cette dernière ne l’avait pas reconnue. Car malgré son caractère plutôt discret, et ses manières passes partout, être la major de promotion deux ans de suite, doublée de la secrétaire du conseil n’aidait pas a passer inaperçue.

Cherchant ses mots pendant quelques secondes, la maeimpruden se lança finalement :
« Tu entres en première année, c’est bien ça ? Tu-tu es arrivée il y a longtemps ? »

En effet, il n’y avait pas à dire, Shen était vraiment douée pour la conversation.

© Cendre


Truth hurt because truth is real
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Artéfactien désintéressé

Personnalité de l'avatar : Barbara Palvin
Messages : 36
Atlantes : 63
Age : 16

MessageSujet: Re: [Libre]Amusons nous tant que l'air est léger Dim 20 Aoû - 16:26

“ Festival ”

“ Make your own adventure ”

Je finissais par acheter mon doux cup cake tandis que Shen choisissait un carott cake en forme de muffin. Je suis restée regarder les pâtisserie quelques temps encore, appréciant leur apparence gourmande que j'affectionnais temps.
Les miens donnent toujours l'impression de nécessiter un exorciste.

Je contemplais celle qui me tenais compagnie alors que je croquais dans la confiserie. C'était une belle asiatique, probablement chinoise, qui avait l'air plus âgée que moi, et plus posée aussi. En tout cas, elle était vachement jolie.

Je me réintéressais à mon gâteau lorsqu'elle prit parole :

- Tu entres en première année, c’est bien ça ? Tu-tu es arrivée il y a longtemps  ?

Je relevai la tête, assez surprise. J'étais tant que ça à côté de mes pompes pour que ça se devine ainsi ? C'était peut-être mes grands yeux peureux aux reflets apeurés ?
Ou alors, c'est juste que je fais mon âge.

- Oui c'est bien ça, je viens de m'inscrire à Améthyste ! Je suis là depuis quelques jours à peine..

Je détournai le regard quelques instants, hésitant à en ajouter un peu. Bah après tout, pourquoi pas ? N'est-ce pas mon honnêteté qui fait mon charme ?

- Pour tout dire, je suis encore un peu déboussolée par la nouvelle... Je suis Maeolitas, et je ne m'y attendais pas du tout. C'est une nouvelle un peu grosse à digérer...

J'eu un petit rire gêné et en profitai pour replacer une mèche rebelle derrière mon oreille.

- Ca n'est pas ton cas à toi, je me trompe ? demandai-je, sourire aux lèvres.






Love yourself first and everything else falls into place

©️ Cendre
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Conseil des élèves

Personnalité de l'avatar : Lee Ji Eun (IU) [avatar: © Eriam]
Messages : 117
Atlantes : 155
Age : 17

MessageSujet: Re: [Libre]Amusons nous tant que l'air est léger Lun 21 Aoû - 12:54



Let's enjoy summer event.

Croquant une nouvelle fois dans le muffin, Shen se félicita de son choix. Pas trop sucré, les carottes finement coupées fondaient doucement dans sa bouche accompagnée par le goût entêtant de la cannelle. Si la jeune femme n’avait jamais développé un goût très prononcé pour le sucré, la cannelle quand a elle avait une signification toute différente. En effet, c’était le parfum traditionnel des biscuits qu’ils mangeaient pour noël, la première fête familiale de la chinoise, et c’était sans doute pour cela qu’elle aimait autant le mois de décembre.

C’était étrange quelque part comme elle appréciait beaucoup plus ses deux pères adoptifs que le reste de sa famille coréenne par laquelle elle était pourtant reliée par le sang. Bien qu’elle soit différente de par son caractère bien plus curieux que la moyenne, et son intelligence très développée, ils ne l’avaient jamais vraiment mise à l’écart, c’était d’avantage elle qui s’était isolé. Et si de par leurs personnalités respectives Ethan et Nowaki étaient loin d’être chaleureuse et bavardes, ils lui avaient cependant offert une affection et un soutient simplement en acceptant et en comprenant la personne qu’elle était.


Sentant qu’elle était doucement mais sûrement attirée dans les méandres obscurs de ses souvenirs, Shen secoua la tête et se força à se concentrer a nouveau sur la situation présente, activant même brièvement ses pouvoirs afin que le brusque afflue de sons et de lumières la ramènent complètement dans le présent.


La chinoise se mordit légèrement la lèvre tandis qu’elle reprenait le fil de la conversation, son cerveau fonctionnant à toute vitesse pour enregistrer les informations. Peut être qu’elle n’aurait pas du orienter la discutions dans cette direction, elle aurait simplement trouvé quelque chose de stupide et banal à dire comme un commentaire sur le temps qu’il faisait, ou simplement sur l’ambiance chaleureuse et estival du festival. Mais à quoi aurait elle du s’attendre ? Elle était celle qui était le plus conscience de son profond manque de talent sociaux.


« Ah, euh oui, je suis Maeimpruden, » répondit-elle en essayant d’esquisser un sourire qui trahissait aisément sa gêne, ses doigts venant effleurer par reflexe l’anneau d’argent qu’elle portait à l’oreille gauche.
Cependant, contrairement à nombre d’entre eux, la jeune femme n’avait apprit l’existence de la magie que très tard dans sa vie, et son pouvoir n’ayant d’influence que sur elle, elle avait également mi beaucoup de temps a prendre conscience que cette capacité n’était pas normale, et qu’il s’agissait de son pouvoir.

Elle eu un instant d’hésitation qui ne fit que prolonger le silence qui s’était installé, et, prenant une légère inspiration afin de redevenir parfaitement maitresse d’elle même.
« Mais si tu as besoin d’aide, ou si tu as une question, n’hésite pas, je fais parti du conseil des élèves, donc je pourrais sans doute te donner un coup de main. »


© Cendre


Truth hurt because truth is real
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Libre]Amusons nous tant que l'air est léger

Revenir en haut Aller en bas

[Libre]Amusons nous tant que l'air est léger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Promenons-nous dans les bois, tant que la nuit n'est pas là.... oups, trop tard ! || Neil J. Smith
» Ce soir, amusons nous - Solal & Edonis
» Kiyoshi Teppei - Amusons-nous ! [U.C]
» Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux !
» Amusons nous ensemble en Noerphilie [1 personne]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Atlantis :: Centre ville :: Grande place-